lundi 18 septembre 2017

Finale Nationale de l'Interclubs 1A

Première finale d'Interclubs pour Arnaud et moi, avec des ambitions mesurées, mais j'espérais bien finir vers la 8ème place. Un joueur marie son fils (comment peut on se marier un jour de finale d'interclubs? ), un autre est dans un pays improbable, et nous devons donc nous associer à Guillaume Frejacques et Christophe Grosset qui joueront donc pour la quasi première fois ensemble.
8 matchs de 12 donnes à jouer, et comme c'est un patton suisse j'espérais qu'on serait verni au tirage.
Mes pronostiques avaient été annoncés dans mon post précédent :

Allez je tente un pronostique pas très original, qui devrait donc totalement condamner ces équipes là! :
1- Dechelette
2 - Payen
3- Lormant

Quant à nous on verra bien, je serais pas étonné qu'on finisse plutôt bien.

En attendant voici notre premier match, face à Montpellier
1- La Bridgerie Montpellier

A noter que sur tous les matchs Arnaud et moi seront en Est Ouest.

Un match qui va se passer plutôt bien mais nous allons avoir un coup assez cher sur la main suivante.
Vous avez en main
♠ --
R9
ARV10972
♣ D853

Votre partenaire ouvre de 1♥, on dit 2♠ à votre droite, vous dites 3♦ et on dit 4♠ à votre gauche. La parole vous revient..
Que faites vous?
Si vous décidez de dire 4SA et que votre partenaire dit 5♣ que faites vous?
Arnaud a eu peur que 6♣ soit plus fragile que 6♦ à cause de la qualité de ses couleurs, et il a gamblé directement à 6♦..
Voici les 4 jeux! :


Incontestablement ce n'est pas une réussite, nous jouons le seul chelem qui ne peut pas gagner et perdons 10 imps quand l'autre salle joue 5♣.
.
Sur le reste on est plutôt pas mal, et du coup nous gagnerons le match mais de peu, 26-23, ce qui nous fait scorer 11.05PV

Match 2 : France Bridge ( Bo)

Pour le deuxième match nous jouons les Parisiens de France Bridge. ( Paris a 3 équipes en finale, deux de France Bridge et la notre)
Ce match va être un régal à jouer pour Arnaud et moi. Que des bonnes décisions, l'impression de passer nos adversaires au karcher
Avec par exemple cette main qui est marrante :
J'ouvre de1♠ en Ouest la main suivante malgré les 6 coeurs
♠ RD986
AR8652
5
♣ 3
Et la séquence va vite partir en vrille..
Moi            BO          Arnaud            Joanna Z
1♠               2♣             2♠                    3♦
3♥               5♦             5♥                    X

Du coup je peux aligner 11 levées facilement et gagner 5 imps sur la donne (5 = en salle fermée)
Mon adversaire (dont je dis souvent que selon moi c'est la meilleure française) va me filer une manche, ce qui est tout de même très rare, nous scorons presque toujours dans la colonne.
Dans l'autre salle malheureusement une donne va mal se passer, et elle est à l'image de ce qu'a subit Guillaume tout le week end :
A ma table Joanna joue 3SA, Arnaud a eu le temps d'annoncer ses . J'entame le 3 sec, Arnaud encaisse ses deux levées avant de ressortir à pique pour mon Valet. J'ai pour l'instant une carte de sortie à ♥, mais la déclarante joue ♣ pour le mort et ♣ pour ma Dame. OK je fais cette levée empoisonnée, mais doit livrer l'impasse ou me jeter dans AD de pique.
4♣+1+2+2♠= 9levées.

Guillaume lui reçoit dans l'entame d'un petit coeur pour son Valet. mais il n'a aucune idée de la position des. Je ne sais pas trop quelle ligne prendre, mais il a décidé d'affranchir les coeurs du mort, ce qui lui a obligé d'abandonner deux carreaux de sa main! Il a ensuite raté la dame de ♣ mais parce que du coup Ouest était 5512 et il aurait encore gagné avec un honneur sec à carreau, puisque ouest aurait ensuite du se jeter dans As Dame de pique. Pas cette fois, c'est Est qui peut défiler ses carreaux et ça se termine à moins 2!
Je compatis parce qu'en DN2 ça arrive parfois de chuter un coup que tout le monde gagne! Et c'est vraiment enervant..

Au final nous avons l'impression que ce match est une boucherie ( on sera à +2.96 au butler) mais ce ne sera qu'une victoire 30 à 16 qui nous rapporte 14.2PV. Cela dit on aurait vraiment signé avant le match!
Nous sommes alors 9ème, mais du coup pas de bol, nous devons jouer les premiers à l'indice, l'équipe Setton.

Match 3 : Le Rouge et le Noir - Lyon

Nos partenaires jouent en ouvertes face à Lorrenzini Quantin, ils ont bien du kiffer, mais évidemment c'est pas simple. Surtout que ces deux là vont vraiment prendre des bonnes décisions.
Une donne très délicate :
Vous êtes rouge, on ouvre de 2♠ à votre droite (des piques et une mineure), est ce que vous prenez le risque de dire 3♥ avec ça :
♠ A
R87542
RV6
♣ R84
Des fois ça va finir à -1100, mais je décide de les dire, parce que parfois on passe, on attend 4♠ à gauche, et on laisse jouer alors qu'on gagnait 6♥!).
3♥ contrat final, je fais juste 9 levées suite à la coupe carreau ( Pierre Francesquetti ne dort pas et plonge de l'as d'atout pour jouer As et petit carreau).
En salle ouverte malheureusement c'est le drame!
La séquence va donner ça..
Sud ( Guillaume)    Ouest ( Cédric)    Nord ( Christophe)      Est ( JCQ)
passe                          1♥                        2♦                             2♥
3♣                             passe                     3♦                              passe
3♠                             passe                      4♦                             passe
4♠                             passe                     passe                          Boom
passe                         passe                      5♣                           Re Boom

Ca termine à -500 et un coup de 8 imps au final.

Nous perdons le match 24 à 4, mais personnellement j'ai fait deux atrocités. Un lâcher de cerveau pour chuter un 2♠ avec en gros 8 de tête, et surtout un flanc de bébé pour mettre la déclarante à 3 de chute dans un contrat contré qu'elle avait complètement déchiré, et ou je n'ai pris que -2.

Résultat nous scorons 4.42PV au lieu de 7.5, et ça nous place au niveau des lorrains de SARGOS que nous allons jouer au tour 4. Encore un match pas simple contre une équipe habituée du podium de l'interclubs.

Tour 4 : Nancy Jarville ( Sargos)

Arnaud et moi jouons face à Chottin Riehm.
Le match va être équilibré mais se jouer sur deux donnes, une  négative, et une nettement meilleure.
Mais avant cela cette jolie défense, pas très compliquée et reproduite aux deux tables, mais curieusement souvent oubliée ailleurs! :


Sud joue 4♥, j'entame mon As♣ sec sur lequel Arnaud met la Dame ( préférencielle pique et pas DV10972!). Du coup je peux le trouver au Roi♠ pour prendre ma coupe. Egalité.

Pas du tout égalité en revanche ici :
Je relève vulnérable
♠ A763
DV854
5
♣ D64
Et la séquence prend un départ tranquille avant de me poser un problème
Chottin   Arnaud    Riehm     Moi
  passe         1♣        passe       2♦
  passe         2♠         passe       passe
   3♦             3♥       passe         ???

Mon enchère de 2♦ montrait 5et 4♠ dans une zone inférieure à 10.
On était parti pour s'arrêter à 2♠, mais quand Arnaud dit 3♥ je me suis dit qu'il avait une main sympa ( sinon il peut dire 3♠ ou même passer).
Bref je visualise pas mal de mains ou 4♠ va gagner de temps en temps et j'ai dit 4♠.
Le contrat est plutôt bon si les ♠ sont 3/2 mais ils sont 1/4 et surtout on va se prendre un pain pour perdre 500 et 9 imps! Arnaud a un problème stratégique. Il peut assurer 9 levées mais si le contre vient juste de 3 cartes il peut gagner. Vue notre séquence il est possible que le contre soit un contre un peu de dépit et il a donc tenté de gagner.

Deux mains plus tard on va se venger en étant la seule paire a appeler le chelem! :
Sud passe, je passe aussi, et Nord ouvre d'un 2♦ multi.
En salle ouverte Doussot Harrari vont jouer ... 3♦! Prudent!
Arnaud va dire Contre, et ensuite il faut avouer que c'est plus du "on verra bien ça devrait gagner" qu'autre chose!
Sud       Moi       Nord        Est
passe     passe       2♦         contre
 2♠*         3♣        passe     3♦
 passe      3♠        passe       6♦

En l'occurrence il y a 13 levées chanceuses, mais c'est vrai que des que je n'ai pas petit singleton carreau le chelem est jouable.

Une feuille correcte chez nous, légèrement négative chez nos partenaires, nous gagnons le match 20 à 16 contre une bonne équipe, on est content de scorer 11.4PV.
.
Un repas le soir dans un restaurant assez improbable, Guillaume regrette d'être dans ce genre de situation ou quoi qu'il fasse la décision sera toujours mauvaise, et on peut passer au dimanche ou le programme s'annonce corsé, puisqu'il faut se coltiner les tenants du titres et deuxième à l'indice, l'équipe lyonnaise de Dechelette. Vraiment quel parcours atroce..

Match 5 Lyon ( Déchelette)
Arnaud et moi sommes opposés à mister déchelette qui joue avec Baptiste Combescure alors que dans l'autre salle nos partenaires poursuivent leur tournée des vice champions du monde avec Rombaut Combescure.
Beaucoup de petits détails vont faire un gros score au final malheureusement. Dés la donne 1 Dechelette joue très bien le coup au contrat de 2NT, me remet en main au final pour un joli 150 :

 Alors en gros j'ai entamé coeur contre 2SA, le déclarant a affranchi ses carreaux, Arnaud m'a rejoué ♣ qui a filé vers la Dame. Mais à la fin je me suis fait remettre en main pour livrer le ♣. 150 bien joué, et ce sera grave car nos partenaires vont curieusement chuter 3♦.
En revanche nos partenaires vont appeler et gagner une manche presque jamais déclarée qui nous permet de revenir à égalité à deux donnes de la fin, mais c'est moi qui vais couter la défaite en empaillant une manche sur la dernière donne :

 Je suis à l'ouverture avec la main d'Ouest et j'ai décidé de passer. Si j'ouvre de 2♦ multi on sera à 4♠ assez rapidement, mais là ça a donné le départ suivant :
Moi   Nord      Arnaud     Sud
passe   passe       1♦          X
 1♥*     X            1♠         2♥
 ?

J'aurais pu proposer 4♠ en en disant 3, ( 10 11 DH) mais je n'en ai dit que 2, et nous avons donc scoré 170. Le Contre de Sud, la platitude de ma main, la non vulnérabilité, le besoin de trouver une main sur mesure en face, m'ont dissuadé d'y aller. Inutile de dire qu'en fermée Jérôme a ouvert de 2♠ et ils ont joué 4 en deux enchères.

Bref, une défaite 28 imps à 15 qui nous voit scorer un maigre 6PV.

Match 6 : Le colonial de Nice

La fatigue, la baisse de motivation, commencent à se faire sentir. Ce sera au final un 14/14, les donnes n'ayant vraiment pas trop d'intérêt.
Une donne est quand même intéressante et aurait surtout pu être rémunératrice :
J'ouvre 1SA tous vulnérables avec la belle main suivante
♠ V72
RD64
AR10
♣ A52
Mon adversaire de gauche intervient à 2♥ et Arnaud contre.
Que faites vous?
Pour moi tenir le contre semble évident.
Voici les 4 jeux

Alors le problème c'est que le contre d'Arnaud est ultra tendu, d'ailleurs beaucoup de joueurs en Est ont passé. Mais s'il a une main comme par exemple R10xx  x  Dxxx  DVxx ce sera une boucherie intégrale.
 La je tombe sur une main en face très décevante mais c'est quand même 2 de chute sur l'entame atout. Malheureusement Arnaud ne la trouve pas et entame tête de séquence à ♣ et j'ai vraiment la sensation en scorant 200 qu'il y a du manque à gagner.

Match 7 : Djeuns club des Yvelines, ou un nom comme ça!( LEVOY)

On est sympa avec Arnaud, on va faire notre seul match vraiment négatif contre les jeunes! Faut encourager les nouveaux venus! Match sanctionné logiquement d'un -1.08 au Butler. (on était à -0.4 sur le match précédent) Là j'ai quand même vu la difficulté de jouer à 4, arrivé à un moment il y a quand même un peu de lassitude.
Une donne qui je pensais avait couté cher, mais on va gagner 3 imps! :

J'ai donc la main d'Ouest et je ne vais pas réussir à m'arrêter quand j'apprendrai un vague soutien à coeur d'Arnaud. Je joue donc 6♥ sur une entame du 6♣ qui ne sent vraiment pas bon du tout puisque mon partenaire a indiqué une couleur à ♣. J'ai pris une ligne qui vaut ce qu'elle vaut, j'ai joué que Clément Thizy à l'entame avait essayé de me prendre pour un puceau en m'entamant sous le roi. Et j'ai donc passé la Dame. Ensuite pour gagner je peux plus m'en sortir, et j'ai donc fini à -200!
Comme dans l'autre salle les juniors étaient en mode sur vitaminés ils ont joué 7♥ -3 et nous avons donc gagné la donne!
 Sinon nous avons encore un match très plat, Clément et Quentin ne font pas de fautes, nous battent à 3SA quand il ne faut pas se tromper d'entame :
Allez vous faire aussi bien que Quentin Levoy?
1SA passe 3SA et vous êtes à l'entame avec
♠ D3
10732
V75
AR85

Alors...?


Si vous avez choisi ♣, n'importe laquelle, vous avez battu. Si vous avez choisi ♥, vous avez filé!
Franchement j'avais été assez diabolique de dire 3SA direct avec les deux majeures, mais il m'a quand même entamé A♣ dans la foulée! En plus cet enfoiré me dit en voyant le mort "Je vais en faire 7!!"
Y a plus de respect sérieusement..
 Nous perdons le match 19-13 et scorons donc un peu plus de 8PV, il ne reste plus qu'un match et nous savons depuis belle lurette que nous finirons dans le ventre mou.

8 - BC Oloron ( Werbrouck)

Franchement je ne vous dirai rien sur ce match puisqu'il n'avait aucun intérêt. Bon si y a un intérêt c'est que Agnes Fabre de la ffb a pris la table de la salle ouverte en photo! :


Un moment je me suis pris un coup de batton assez lunaire sur un 5♣ qui chutait par hasard pour un coup de 3 imps. J'ai surtout pris un autre coup de batton beaucoup plus justifié à 3♣ pour 3 de chute. Le reste était correct, et nous gagnons le match de peu.
Au final nous terminons 16ème, ce qui était grosso modo notre indice, mais avec quand même des regrets puisqu'on a eu un parcours digne d'une équipe qui se bat pour les premières places.

Nous sortons de la fédé dimanche, il pleut des cordes, et Guillaume me dit "J'ai hésité à prendre mon parapluie et je ne l'ai pas pris... encore une mauvaise décision!"
BCSH 2017 Guillaume, moi, Arnaud, Christophe


 








lundi 24 juillet 2017

New saison : 2017/2018 en approche, mes pronos ( tremblez!)

Après une saison 2016 2017 finalement plutôt correcte, il est temps de passer à la suivante.
Mais avant cela un petit bilan des choses positives, parce que finalement il n'y a pas eu que des mauvais résultats!
- Maintien en DN2 par équipes alors que nous ne sommes clairement pas favoris.
- Qualification pour la finale de l'interclubs en D1A avec notre nouvelle équipe.
- Qualification et kiff monumental en finale de l'Open Européen 2017 à Montecatini
- Victoire assez nette lors de mon seul open en plusieurs séances dans un festival à Lloret del mare.

Alors évidemment il y a eu quelques couacs ( massacre en mixte par 4, non qualification en DN par paires, naufrage complet lors des éliminatoires des word games en Pologne), avec pour conséquence un non maintien de mon classement (marquer 0PP en coupe de France et 10PP en quatre mixte me condamnait forcément) , mais la saison qui vient peut s'avérer sympathique.
A propos de classement..
 Il y a un léger bug puisque je n'apparais pas dans la liste du top 200 bien que ma lettre de classement me place 192ème..
Cela dit c'est encore pire pour certains. Une amie qui vient de débuter le bridge est 4ème série ♣..
Mais regardez ça! :
Un peu étonnant d'arriver à se classer après la dernière femme quand même!

Bref, nous allons avoir un début de saison assez passionnant à jouer, avec pour commencer la finale d'Interclubs, dont les 10 premières équipes (sur 26) sont toutes des équipes d'IV100.
Nous jouerons pour le compte du Bridge Club Saint Honoré
Difficile de ne pas placer en favoris soit l'équipe Setton ( avec Quantin Lorenzini et Franceschetti Robert), soit l'équipe Dechelette ( un mélange de Combescures et de Cabanes Gautret avec un peu de Rombaut qui sera remis de son Iron man niçois) qui en gros est l'équipe championne en titre, soit l'équipe Allix avec les B6, ou encore l'équipe Payen avec Philippe Soulet qui s'est qualifié très facilement à Paris. Les équipes Sargos ou Lormant seront les deux derniers gros morceaux!
Pour notre part (14ème à l'indice) nous ne jouerons qu'à 4. Arnaud et moi (en Est Ouest!) et Guillaume Frejacques associé pour l'occasion à Christophe Grosset en Nord Sud. Premier match face aux Montpellierains de Rokia Poizat puis notre traditionnel match avec l'équipe BO qui mène pour l'instant 2-0!
Allez je tente un pronostique pas très original, qui devrait donc totalement condamner ces équipes là! :
1- Dechelette
2 - Payen
3- Lormant

Quant à nous on verra bien, je serais pas étonné qu'on finisse plutôt bien.

Un petit week end d'entrainement national ensuite, on y est assez attaché. C'est vraiment la seule épreuve de la saison cotée en imps, ça peut aller assez vite, le niveau est correct, on joue beaucoup de donnes, donc c'est sympa! L'année dernière on avait atterri à Roissy à 17 heures en provenance des world games pour aller directement enchainer dans un état pittoyable!

Puis arrivera la grande kermesse de l'année : la Division Nationale par équipes. Pas compliqué, nous sommes 16ème sur 16 à l'indice, sachant que j'ai mis en rouge les équipes qui d'après moi vont se battre pour monter et en vert celles qui vont se battre pour ne pas descendre.


C'est bien j'en ai mis 5 en vert, alors qu'il y a 4 descentes! Très rassurant... Mais bon l'année dernière je voyais bien une lutte pour la montée entre Chemla et Lormant et ils avaient finis 15 et 16ème!
D'ailleurs on retrouve Reiplinger Chemla différemment associés cette année.

Mon prono pour cette fois ci : 1- Sebbane  2- Gautret  3 - Rossard

Quant à nous nous avons un premier week end absolument atroce puisque nous jouerons dans l'ordre
1- GARCIA
2 - REIPLINGER
3 - BENOIT
4 - ROSSART
5 - KILANI
L'année dernière j'avais joué comme un saucisson le premier week end, mes partenaires n'avaient pas été brillants non plus, mais on avait réussi à remonter ensuite. Cette fois j'espère qu'on partira mieux ( le départ 11 0 8 2 semble facilement améliorable!). Inutile de dire que je signe tout de suite pour le même résultat, 10ème, que l'année dernière.

Réponse le week end du 7 octobre..

Après arriveront les épreuves par paires, il arrivera ce qu'il arrivera!

Mais j'ai quand même l'impression (je parle pour l'open avec Arnaud parce qu'avec Mimi en mixte on va jouer "plat") que l'expérience de Montecatini va vraiment nous servir. On a été mis énormément en difficulté sur les barrages un peu exotiques, et donc on s'est mis également à faire pareil. Tiens d'ailleurs on a décidé quelque chose :
4♠        passe      passe   contre
passe     5♣         passe      5♦ ne montrera pas une main trop forte pour réveiller à 5♦ direct, mais un bicolore ♥♦ tout en prenant éventuellement la chance de jouer 4♠ contré si la main du partenaire si prête.
De toute façon à haut palier il vaut mieux être assez flexible..

Autre nouveauté chez nous depuis peu de temps, les séquences Ouverture  Intervention   Saut deviennent barrages. ça rend la décision de l'ouvreur assez facile et peu géner considérablement les flancs..
Vous reveillez avec ça par exemple?
♠  7
  A42
  AD5432
♣  R105
             SUD           Ouest           Nord           Est
              1♣              1♦                  3♠            passe
              passe          ??

La main du partenaire ..
♠  1095
V98762
87
♣ A4





mercredi 28 juin 2017

Finale de l'open Européen 2017

Histoire de lire dans l'ordre, la première partie du séjour, avec le match par quatre et les qualifications épiques du paires, sont racontées sur le post précédent ici!
A notre grande surprise nous sommes donc avec Arnaud conviés à la finale. Le format est facile : 52 paires donc 51 positions de deux donnes, puisque nous rencontrons toutes les paires, parfois nous sommes Est Ouest (moi toujours en Ouest), parfois nous sommes Nord sud (toujours en Sud pour moi). Le système des permutations permet d'être associé autant de fois à Helness Helgemo qu'à Ancessy Brunet!
.
La finale est séparée du reste des tables, nous sommes à l'écart, chaque table est loin des autres, et 10 des 26 tables sont retransmises sur BBO, ce qui nous assure donc 20 passages sur les 51 au total.
.
Tout cela est bien nouveau pour nous, mais le départ de l'épreuve (nos 4 premières tables sont sur des tables BBO) se passent très bien. A noter que je ne dispose d'aucun relevé de donnes et que donc je ne vais pas trop rentrer dans les détails, je vais juste pouvoir noter ce qui m'a marqué. Et c'est plus les donnes ou on a pris des bulles!
.
Je commence d'ailleurs dès la donne 1 par me planter dans mon système ce qui nous rapporte 70%!
1 à gauche, Arnaud dit 1SA et le flanc intervient à 2♠. L'enchère de 3♥ montre 4 cartes plus l'arrêt ♠ (normal puisqu'on nome la couleur) mais je me plante et dit 3♠, 4 cartes sans l'arrêt. Arnaud a triple arrêt carreau et double arrêt pique et choisit donc de dire 3SA qui gagne quand 4♥, choisi par une paire sur 2, ne peut pas gagner.
Dés la donne 3 nos adversaires s'étaient arrêté à 2♠, on reveille à 3♦ pour 3 de chute vulnérable. Dans un champ faible personne ne réveille, mais ici tout le monde le fait et nous scorons  25% (beaucoup ne font que moins 2 mais certains sont contrés pour compenser).
Sur une main ou les adversaires gagnent 4♥ on fait un peu de bruit et on nous laisse jouer 3♦ pour un score de 100%, au moins c'est pris!
Arrive alors la première table animée, contre  les belges Bahbout Vandervorst
J'ouvre la main suivante, très régulière :
♠ --
AR98652
AV854
♣ 8
On ouvre de 2♥ alerté à ma gauche (ça montre du pique ou autre chose), passe chez Arnaud, 3♠ chez Mike à ma droite, je dis 4♥, l'ouvreur confirme ses piques en disant 4♠ et Arnaud contre. Evidemment j'en profite pour annoncer mes carreaux, et nous nous envolons! :
Nord      Arnaud        Sud       Moi
 2♥*        passe           3♠         4♥
 4♠           contre         passe     5♦
 passe       6♦              passe      passe
 6♠          contre
L'enchère d'Arnaud est assez bien vue avec pourtant pas grand chose ♠A10 D9732 ♣ RD976 puisque 6♦ gagnait, mais on se contentera de scorer 800 et un coup à 70%.
La séance 1 de 20 donnes ( 20 16 16 puis 20 16 14 le samedi) touche à sa fin j'ai l'impression qu'on a tourné vraiment pas mal, mais il nous reste à jouer les français Tembouret Lhuissier. Avec Arnaud la dernière donne de chaque session nous a souvent été fatale alors attention!
Première donne banale puis pour finir je relève, tous vulnérables :
♠ AV95
AD852
R52
♣ R
Romain ouvre en 1er de 3♠, Arnaud et Nicolas passent, et c'est à moi!
Vous faites quoi?
J'ai décidé de réveiller à 3SA, et suite à deux passe je me suis fait contrer.
Vous faites quoi?
J'ai préferé passer, pas trop envie de dégager et tomber dans le singleton d'Arnaud. Qui lui même a tenu le contre avec ♠ 4  V1094 8  ♣ D10 7ème en imaginant que j'avais souvent un long unicolore carreau.
Inutile de dire que jouer 3SA*-2 avec 4♥ a peu près sur table n'est pas bon, mais nous avons le plaisir de découvrir que notre première séance nous rapporte 56.5%, ramené à 51.5% avec le carry over.
.
Un bon repas, je plaisante c'était absolument déguelassissime sur les lieux du championnat, et c'est reparti pour deux fois 16 donnes.
Un départ vraiment pas terrible, avec notamment une donne mal négociée vs Bompis Vinciguera.
J'ouvre 1♦ rouge contre vert  avec un 1 2 5 5 de 13 points et ça se passe
Bompis      Moi       Vinciguera     Arnaud
 passe        1♦              4♠               passe
 passe        ?
Vue la vulnérabilité j'ai passé mais Arnaud avait un 2 5 1 5 de 8 points qu'il aurait peut être du annoncer par 4SA, et nous laissons jouer 4♠ qui gagne avec 5♣ sur table!
Nous enchainons par Rombaut Combescure, et Arnaud avec tout maître va laisser jouer 4♣ chez l'adversaire pour un coup à 4%. Après 8 donnes soit la moitié de la séance nous avons scoré 28%, 14%, 76%, 46%, 28% 28% 4% 30% ce qui fait un remarquable 31.75%! 
Mais voici la suite.. :


Le pauvre PJ Louchart qui est déjà à la rue dans le tournoi me file un 4♥ quasi jamais appelé à l'entame, et surtout Arnaud va brillamment gagner 2NT contre Robson Allfrey.
8 donnes à 69.7% rattrapent donc un peu la première moitié de séance, et nous sommes alors requinqués pour après 10 minutes de break attaquer la dernière séance de 16 donnes.
Quelques donnes bien marrantes comme celle ci, alors que nous sommes opposés à Christophe Grosset et son partenaire suédo-anglais Sandqvist. On sait que celui ci n'a peur de rien et peut être assez fantasque (cf le réveil à 5SA la veille)
Ils arrivent à notre table et Christophe m'annonce qu'ils sortent encore d' un coup ridicule, un 3♥ contré égal, quand alors son partenaire ouvre de 1♥.
J'ouvre alors
♠ 985
D6
ARDV85
♣ D8
Sanqvist     Moi       Grosset      Arnaud
  1♥              2♦         passe           2♥
  6♣          

Diable! Est ce qu'il est en tilt complet? Mes deux dames secondes ont pas bonne mine mais le cue bid d'Arnaud me montre qu'il est bourré de points à pique, peut être ferais je un coeur? Je décide de passer, Christophe corrige à 6♥  et c'est à Arnaud de décider avec
♠ ARD2
87
109763
♣ 109
Franchement rien de simple, mais partant du principe que notre adversaire n'est pas fou Arnaud a défendu à 7♦ pour une perte de 800 et un coup à 52%, puisque le déclarant était 1 6 0 6 avec tout maître!
Sur la suivante on marque un de nos rares 100% en leur enfilant un 6SA assez chattard, ou il faut que je décide entre impasse et squeeze. Une impression de table me fait choisir l'impasse et ça marche.
.
Arrive la dernière table et nous n'avons aucun coup en dessous de 25%, ce qui est vraiment TRES beau. Mais c'est le syndrôme de la dernière table! Et nos adversaires les bulgares Nanev Ivanov ont des gueules de tueurs psychopathes
Tous verts j'ouvre                   et voici la main d'Arnaud
♠  9872                                       1062
  A5                                          RD842
  AD108632                              4
♣  ---                                           AV105

Moi     Ivanov        Arnaud        Nanev
1♦        passe            1♥                passe
1♠        passe            1SA
2♦         passe           2SA             passe
3♦         Contre

Pas compliqué de me contrer avec des piques et RV95 derrière moi, nous perdons 300 et scorons 12%. Christophe faisait remarquer à Arnaud que franchement sa main ne collant pas du tout avec la mienne il aurait été très bien joué de passer sur 2♦, son léger underbid initial à 1SA tombant finalement très bien.
Au final une séance à 52% et notre parcours est bien au delà de nos espérances jusque là : 56.5 50 52! Nous sommes alors 15ème /52 à mi parcours avec 51.46% de moyenne. ( ben oui le carry over a couté pas mal)

JOUR 2

Nous attaquons par une séance de 20 donnes, qui sera absolument épouvantable.
Après une première table au dessus de la moyenne nous allons nous prendre deux coups à quasi zéro%.
D'abord j'ouvre un barrage à carreau avec une main qui ne le nécessitait pas du tout :
♠ 8
A85
R109872
♣ 852
Du coup nous empaillons le fit à coeur, et scorons 10%, avant que sur la jumelée notre système nous fasse jouer 4♥ de ma main qui chute. Joué de l'autre main l'entame du singleton ♣ règle tous les problèmes du déclarant et nous ne scorons que 4%!
Nous enchainons par deux tables à 45% contre des chinois puis les norvégiens qui ont remporté le titre par équipes, avant que ce soit Arnaud qui rate un coup assez facile à la carte. Toute la salle ou presque fait 11 levées quand il en fait 10, et nous scorons un nouveau quasi 0.
Pire, sur la suivante notre adversaire va répondre 1♠ avec 752 à ♠ et singleton sur l'ouverture de 1♦ de son partenaire. Du coup il joue le bon contrat de 3♠ qu'en  plus je lui file quand je coupe avec ma Dame alors que le 8 aurait suffit, mais je lui voyais le Valet qui en fait était chez Arnaud! Je regarde la fréquence de cette donne, ils sont les seuls à jouer 3♠, le champs jouant quasi intégralement 3♥ chez nous, donc battre n'aurait de toutes façons pas changé grand chose.
La dernière heure de la séance est plus calme mais le mal est fait ... nous sommes crédité d'un désastreux 36.58% (50/52 de la séance il y avait donc pire!)

Il reste donc 16 puis 14 donnes à jouer, avec en plus pour les 13 dernières positions les joies de la retransmission sur BBO face aux paires qui (c'est une coincidence) sont dans les premiers ou sont les plus connues.
 Et là enfin on se réveille, et on arrête de faire n'importe quoi. On va juste prendre un zéro plein, à nouveau victime d'un barrage qu'on a pas su gérer.
Que faites vous avec
♠ 9
AR653
R42
♣ 10976
Tout le monde est rouge, vous passez en premier, passe à votre gauche, votre partenaire ouvre de 1♦ et le flanc dit 3♠.
A vous, faites vous une action?
Si vous dites Contre vous marquez un très bon coup, si comme Arnaud vous dites 4♥ (du coeur et du carreau) c'est la cata et ça se termine à -4 pour un zéro plein!
De toutes façons à ce niveau là tout est affaire de combat de rue..
Vous ouvrez
♠A
AD762
RD1072
♣96
Et on ouvre de 4♠ à votre gauche ( bien sur vous êtes rouges et eux verts), suivi de deux passes. Faites vous une action?
Arnaud décide de reveiller par 4SA et voici les 4 jeux et la séquence complète diffusée sur bbo..


Je vais deviner a peu prés les positions et m'en sortir à 2 de chute pour un coup à 10%! A la table de Christophe Est va ouvrir de 1♠ puis rebider à 3♠! On était pas logé à la même enseigne..

Nous sommes quand même revenus à la 32ème place au moment de rencontrer les deux super stars de l'épreuve  Zia Mahmood et Jeff Meckstroth. Je me demandais comment ils avaient pu écraser à ce point là les éliminatoires mais les avoir juste deux donnes m'a permis de voir quand même qu'il y a une aura certaine autour d'eux qui doit en impressionner beaucoup.
Aura ou pas, nous scorons la moyenne sur la première donne, avoir d'avoir une deuxième très intéressante ou j'ai déconné.
Voici ma main, nous sommes Rouges vs Verts..
♠ 32
D95
DV96
♣ AV106
            MAHMOOD        Arnaud        MECKSTROTH        Fred
                  passe                1♦                  passe                       1SA
                 Contre               passe                2♣                           ?

A vous..
J'ai enchéri un peu vite (mon énorme défaut que je ne parviendrai jamais à corriger), et j'ai mis un pain, ce qui est à la réflexion idiot l'adversaire étant vert et ayant de toutes façons probablement un meilleur contrat à pique. J'aurais du dire 3, sur lequel Arnaud aurait pu dire 3SA. Au lieu de ça nous marquons 100 à 2♣X-1 et une note de 25%
Voici les 4 jeux (cliquez sur l'image pour l'agrandir), et merci à Mimi pour les copies d'écran en direct!


Quoi qu'il en soit on termine la séance à 52%, au moins on s'est remis à jouer au bridge, mais il reste 14 donnes.
Nous allons faire une séance moyenne.. mais le problème c'est qu'on va avoir deux tables à quasi 0%! On se fait un peu enfler contre deux italiens pour marquer 4% sur une donne, avant de jouer un 2NT atroce et de chuter de 3 rouge. On se respire un grand chelem qui nous rapporte 16% face à deux américains, avant de se faire défoncer complètement par Versace et son partenaire, un turc fantasque qui va nous faire un landy avec un 4333. Sa quatrième étant... à!
Je vais faire également une grosse connerie, toujours suite à un violent barrage:
J'ouvre une main élégante, tous rouges :
♠ AR52
4
R109852
♣ R9
1♣ à ma droite, je dis 1♦ et le chariot me revient avec 4♥ passe passe. Je ne sais pas trop ce qu'il m'a pris, mais j'ai dit 4♠ au lieu de contre, ce qui m'aurait permis de retrouver 5♦.

Au moins nous avons le plaisir de faire une table ultra positive face à Helgemo Helness! :

Sur la première Helgemo ouvre d'1 avec une petite main..
♠ A
ADV852
--
♣ RV10842
Helgemo          Moi        Helness    Arnaud
  1♥                 1SA           passe        passe
  4♥                passe           passe         Contre
Surcontre
Manque de bol pour lui j'ai dit 1SA avec l'As♣ sec, Arnaud en face a Q953 et nous scorons 1♥ et 3♣ pour une de chute!

Sur la deuxième je me fais envoyer à 3♠. Il n'y a que 8 levées mais a priori nos adversaires sont un peu démobilisés et me filent la 9ème.

Helness entame l'as de carreau ( qui n'est plus sur la photo!) et me retourne ♣, mais je pense que s'il me joue ♥ je risque quand même d'avoir des problèmes. Ici j'ai pris de l'As pour jouer ♠ vers mon 10 puis carreau pour en couper un et casser les communications des flancs.
Heureusement qu'ils m'ont filé parce qu'avec 5 quasi 0 pleins sur une séance de 14 donnes nous ne faisons qu'un faible 39% pour finir.

Au final nous prenons une 42ème place avec un peu plus de 47% de moyenne. Ce qui est plus difficilement quantifiable c'est la tonne d'expérience que nous avons pris. On peut jouer assez bien sur des périodes de deux heures, il est plus difficile de les renouveler constamment. Les barrages à haut palier nous ont considérablement gênés, mais du coup on ne s'est pas fait prier pour en faire aussi.

Après Vérone ou nous avions eu la chance d'aller en 2006, nous avons raté les deux championnats du monde suivants car trop loin (2010 à Philadelphie et 2014 en Chine). Je ne sais pas ou ont lieu ceux de 2018 mais j'ai bien envie d'y être! En tous les cas le prochain Open européen ce sera en juin 2019 en Croatie, celui là ça me semble déjà une certitude.

Avant de rentrer sur Paris j'ai quand même pu aller faire un peu de tourisme.. Je vous recommande la ville de Lucca, un symbole de Toscane m'avait on dit. Et puis j'ai vu aussi bien sur la dame un peu connue dans le coin..!:






mardi 27 juin 2017

Montecatini, en mode crescendo..

Vous avez ici une photo des thermes mais je dois avouer que je n'ai pas eu le temps d'y aller.
9 jours passés à Montecatini avec un rythme immuable : départ de l'appartement vers 9h50, arrivée sur le lieu de l'européen open vers 10h10, café et c'est parti pour le marathon de 10h30 à 19h30.

1- L'open par 4

Notre équipe OSS117 était composée de JP Desmoulins JL Counil, Arnaud et moi. 10 matchs de 10 donnes à jouer sur deux jours, pour espérer intégrer la phase par KO. Pas simple, puisqu'il fallait faire top 16, et tourner à 12 par match pour y arriver.
Premier match intéressant contre des hongrois, il y a 6 chelems en NS sur 10 donnes! Au final une courte victoire pour nous, de bon augure puisque les adversaires étaient plutôt bon.
Ensuite des italiens qui ont battu au premier match une équipe norvégienne.. qui remportera l'épreuve 5 jours plus tard, mais ça on ne le sais pas encore. Ces italiens sont vraiment pas bons, et on fera un énorme écart de 17 imps sur cette donne là :
Arnaud joue 6♠ en Est sur entame du singleton carreau, et finira par aligner 12 levées, alors qu'en salle ouverte JP et JL vont faire chuter le chelem. En fait les atouts 4-1 posent des problèmes insolubles au déclarant si les défenseurs sont vigilants, mais il semble que ça n'a pas été le cas chez nous ou Arnaud a pu couper 1 trèfle et aligner 4♠ (dont une coupe donc) 2♥ 5♦ et 1♣.

Match 3 nous jouons l'équipe De Botton, et tout se passe bien durant la première partie du match que nous jouons table 14 (on se rapproche!) :  Nous menons 22-8 à 2 donnes de la fin, ce qui sent très bon, mais Arnaud et moi allons faire deux grosses conneries.
Que dites vous avec
♠ R109532
♥ R10
♦ 6
♣ DV104

1♥     1♠
2♦      ?
 Arnaud a choisi 2♥ mettant fin aux enchères alors que 4♠ gagnait sans problème et que sur 2♠ nous l'aurions appelé ( en face j'ai D6  AD972  A952  R7)
.
Plus grave la donne suivante ou nous allons subir un coup très cher probablement de ma faute:
 Que faites vous avec :
♠ Q102
♥ A74
♦ AQ43
♣ D76
quand votre partenaire ouvre de 1♥ et que le flanc dit 2♥ bicolore ♦♠.?
La bonne enchère est probablement Contre, mais j'ai trouvé brillant de dire 3SA pour montrer un jeu régulier, avec pas mal de mes points chez les adversaires.
Sauf que voilà les 4 jeux..




Catastrophe, Arnaud a ses points à pique et le contrat de 4♥ imbattable, alors que l'entame ♣ me condamne. Je pense tout de même qu'Arnaud aurait du dire 4♥, mais il a cru que je pouvais être court à coeur avec un champs de ♣ maitres.(?)
.
Résultat nous perdons le match de 5 imps et scorons un 8.15PV ultra décevant dans la mesure ou nous étions parti pour scorer 14PV qui nous aurait classés 13ème. En plus pas de chance, nous allons jouer une équipe forte et très inspirée au tour 4 qui va nous laminer.
Avec au passage un joli raté chez nous, car nous avions raté un 6♠ absolument tabulaire que 7 paires sur 10 ont appelé. Dans l'autre salle nos adversaires ont carrément appelé 7 qui en gros était à 50% et malheureusement pour nous gagnait.
A partir de là ça devient compliqué de remonter, notre parcours sera franchement pas très brillant :

Nous terminons sur une courte victoire vs l'équipe SETTON ( Filippo5) qu'en France on aurait sûrement pas joué à la table 50!, puis par une grosse victoire assez chattarde puisque Arnaud et moi avons gagné un grand chelem à 50%, qui nous place en plein milieu du tableau à la 75ème place.
.
Le lundi nous sommes engagés dans le Board a match, ce fut sympa grâce à un bon départ qui nous a permis d'espérer bien finir, mais la fin de journée fut dramatique et nous terminerons donc en plein milieu.
.
Restait donc l'open par paires. Avec Arnaud l'objectif annoncé était d'aller en demi finale A, et ne pas y être aussi ridicule que d'habitude ou on tournait à 45% ( Menton, San Remo, vérone, Ostende )
.
Il y aura 6 séances de 16 donnes (sur deux jours) en guise d'éliminatoires, et on voit d'entrée que ça va pas être simple quand arrivent nos deux premiers adversaires :
Très bel équilibrage des tables!

L'avantage de commencer par les numéros 1 mondiaux c'est que ça devrait s'améliorer ensuite!
Pour la petite histoire on fera une table à 40%, et une première séance à 49.8%. seconde à 52%, tout cela est très moyen.. La séance 3 se passe aussi très moyennement quand arrive la dernière table.
Sur la donne 1 nos adversaires nous enfilent un infâme 7SA qui gagne sur un squeeze vs Arnaud.
Nous scorons 2%! Sur la suivante ce sera encore plus comique..
 J'ouvre la main suivante :
♠ R53
♥ 87
♠ V8
♣ RD9652
1♥ à ma gauche, 2♣ à ma droite et vu que nous jouons le contre punitif dans cette séquence je contre.
Passe à gauche et chez Arnaud, Surcontre à droite et fin!
Nous adversaires jouent 2♣ surcontré en fit 4-1! avec AV107 en face du 4, mais comme ils ont absolument tout le jeu ça se finit à +1 et un score étonnant de 1160!
.
Résultat nous avons plongé au classement, mais ce qui est gênant c'est qu'on joue franchement pas très bien. Les séances 4 et 5 le mercredi se déroulent bien mieux, 52 puis 56% qui nous ramènent à la moyenne. Atteindre la 1/2 finale A semble compliqué, mais au moins on est en train de s'éviter un carry over désastreux en cas probable de 1/2 finale B. Surtout on joue plus agressif, et dans un champs pareil il vaut mieux le faire et ne pas avoir peur. Dernière séance poussive à 50%, nous sommes donc en plein milieu du classement, et devrons donc faire un top 6 sur 150 paires en 1/2 finale B pour nous en sortir.
En tous les cas le moral reste bon, on a bien mieux joué ce jour, on mange dans des endroits magnifiques avec des gens sympas, tout va bien! Ici la vue depuis notre terrasse dans les hauteurs de la ville :

jeudi 22juin, le jour J : la demi finale.

Avec seulement 6 places et un 59% de moyenne estimé il faudra pas trainer.
Je vais m'en vouloir énormément sur une donne ou voici nos deux jeux (j'ai la main forte)

♠ ARD85              ♠ 972
♥ AD5                  ♥ R1042
♦ 105                    ♦ V872
♣ V82                   ♣ R5

L'ouverture en Ouest semble évidente pour 1SA mais je n'y pense même pas et ouvre de 1♠, pour finalement jouer 2♠. Quand on regarde la fréquence de la donne les scores vont généralement s'échelonner entre 150 et 180. Le problème c'est que suite à l'entame atout je ne vais même pas essayer de jouer ♣ vers le Roi pour faire 170, et je vais donc me contenter de 140 pour un quasi 0.
.
La séance se passe moyennement mais va arriver la table qui va décider de notre avenir dans ce tournoi.
1SA passe passe et je relève une poubelle infâme : ♠ V8752  ♥ 42  ♦  R65  ♣ V42
C'est pas en passant que je vais marquer des bons coups, j'ai donc joué 2♠-2 non contré pour un top quasi plein.
Pire, la donne suivante tourne au véritable combat de rue, tous vulnérables.
♠ 9875
♥ A1082
♦ 87
♣ R82
Suite à une séquence compétitive Sud nous enlève 3♠ pour dire 4♦, que je finis par contrer car je pense qu'on gagne 3♠. Le mort va étaler AV10 à ♣ derrière mon roi, quand le déclarant a la dame. Ils ont tout maitre à carreau et un singleton pique! Le roi de coeur étant 3ème derrière moi il semble impossible de faire chuter, mais le déclarant va jouer l'As de coeur court chez Arnaud! -1 et 200 pour nous pour un quasi top.
Nous terminons la séance à 58%, nous sommes alors 22ème.
Alors qu'Arnaud a plutôt été solide jusque là il fait deux atrocités coup sur coup aux donnes 2 et 3, nous scorons alors deux coups désolants :

Honnêtement je ne vois alors plus d'espoir pour nous, mais on continue à s'accrocher, et on va remonter avec un système assez facile : un gros barrage, l'adversaire réveille, et on met un rouget..
Bref on va prendre 2 fois 500 pour des quasi tops, pour au final refaire 58% et se classer 11ème. Plus que 5 places à gagner!
et vous voulez connaître le niveau d'agressivité de l'épreuve?
Votre adversaire de gauche ouvre de 4♠ et ça revient à vous, à vulnérabilité égale.
Reveillez vous un 0 5 3 5 de 9 points ? Arnaud a passé, alors que le partenaire de Christophe Grosset va reveiller à 5SA dans la séquence suivante :
4♠   passe      4SA   passe
5♦   passe       5♠      5SA ! Un fou!
.
Ce début de séance 3 est un vrai bonheur, joué évidemment avec une certaine tension.
La première donne va nous donner le ton. Je relève
♠ RV85
♥ 54
♦ D10852
♣ 54
Et le séquence prend des allures de blague :
Arnaud     Est     Moi      Ouest
 1♥          1♠        passe      2♦
 passe      2♠        passe      3SA !

Là faut arrêter les délires, je sors les rougets à 3SA puis 4♠ pour un score de 97.48%
.
A la carte on joue plutôt bien mais je fais une grosse connerie d'enchère contre les frenchies Audibert Marro qui nous voit scorer que 30%, et lorsque nous jouons la dernière donne j'ai l'impression qu'on peut franchement être dans les 6.
Dernière donne inquiétante, on joue 3SA avec 17 en face de 15 et Arnaud fait 720 suite à une entame favorable et un squeeze. (on marquera 52.7%)
Thomas Bessis et Quentin Robert filent nous annoncer qu'on était 5ème avant cette donne! Le suspens est intenable, nous sommes affichés 7ème ou 6ème selon les derniers résultats rentrés, mais au final ce sera bien la 6ème place qualificative pour la grande finale! Nous serons la paire probablement la plus faible, et en plus de cela nous aurons un carry over de 0, alors qu'il ira jusqu'à deux tops d'avance pour les premiers de la demi finale A.
Mais honnêtement lorsque nous sommes officiellement en finale, ça on s'en moque un peu!

La suite bientôt!

lundi 15 mai 2017

Ligue d'Interclubs à Paris : A clusterfuck story

L'avantage d'avoir un Américain dans son équipe c'est qu'on peut apprendre de nouvelles expressions, comme "clusterfuck". Si vous ne savez pas ce que c'est, z'inquiétez pas vous aurez l'explication.
L'interclubs à Paris c'est 18 équipes, la mienne est une de celle du Bridge Club Saint Honoré. Nous sommes 7ème à l'indice (avec deux piques et deux nationaux quand même!), et disons que si l'équipe Payen ( Soulet Lebel, Mauberquez DeSteMarie ) semble favorite, il y a derrière quelques équipes fortes habituées des DN1 et DN2 qu'il va falloir aller chercher. Première très bonne nouvelle, nous apprenons qu'il y aura 3 qualifiés pour la finale nationale, ce qui change évidemment tout! Il semble que la ligue à 3 qualifiés n'est pas celle à plus haut indice (c'était la ligue 7 en PACA bien qu'elle ait perdu Zimmerman!), mais celle à plus haut indice en comptant TOUS les joueurs. Notre Américain à Paris ayant été normalement ré évalué de Non Classé à IV80 ( pourquoi pas 88 ?) c'est notre ligue qui a ses 3 qualifiés.
6 matchs de 16 donnes avec mi temps ( quel pied les mi temps!), et nous attaquons contre une équipe de même niveau que nous, l'équipe BO.
Je rappelle si vous savez pas que notre équipe c'est Martin Lillamand avec Guillaume Fréjacques, Kevin Casner avec Christophe Grosset, et Arnaud en face de moi.
1 - BO, c'est pas un si bo tirage que ça.

Arnaud et moi jouons la première mi temps, associés à Martin et Guillaume. Nous jouons contre Eric Bo et Joanna Z, la ( très bonne) joueuse de l'équipe de France. Elle m'énerve celle là, elle fait jamais une faute!
Une décision compliquée pour Arnaud qui ouvre (non vulnérable vs vulnérable)
♠ AD852
V102
852
♣ R5

Moi          Arnaud
1♦              1♠
2♣              ?

On peut clairement faire 3 enchères qui ont toutes leur avantage et inconvénient!
2♥ : retrouve le fit pique éventuel, mais risque de nous faire aller très haut
2NT : rate le fit pique éventuel, n'a pas vraiment d'arrêt coeur, mais zone bien la main
2♦ : léger sous bid, mais au moins on est prudent avec ces 3 petits carreaux.

Arnaud choisit 2♦, mais en face j'ai ♠ ---  AR9     ♦ RDV43      ♣ V10642 et 3SA de sa main gagnait. Nos adversaires joueront aussi une partielle et scoreront 150.

Je vais faire ma grosse connerie du week end  en refilant un 3SA rouge. J'ai fait l'erreur de défausser un petit carreau dans RV105, ne prévoyant pas assez vite la fin de coup que Joanna n'a pas laissé passer. A la fin elle me remet en main et je dois me jeter dans son As Dame. Si j'avais jeté mon Valet Arnaud pouvait intercaler un 9 qui cassait la remise en main.
En salle fermée Guillaume va également gagner ce 3SA sur la même faute de flanc et la même remise en main finale. Bien joué!
On a donc fait une mi temps bien pourrave sanctionnée logiquement d'un -1.8 par donne au butler. 
La mi temps est perdue de 3, en seconde mi temps je crois qu'il ne se passe pas grand chose et nous reperdons de 4 pour une défaite 11.72-8.24

Match 2 : Bannaire, pas question de porter notre croix.

Arnaud et moi jouerons les deux mi temps, et on peut dire que ça se passe bien puisque mes adversaires sont d'une gentillesse remarquable en me refilant des contrats ingagnables.
Tout se passe bien jusqu'à cette donne et une légère, mais coûteuse, divergence entre Arnaud et moi.
Voici nos deux mains et la séquence, Arnaud donneur
Arnaud                   Fred
♠ A8532                ♠ R106
D105                  A4
AD5                    V1092
♣  54                     ♣ ARD10

1♠                           2NT ( 15 et plus fité)
3NT ( main mini mais belles cartes) .. et on ne m'a plus arreté

On a joué ce 6♠ qui nécessite donc en gros pas d'accident majeur à pique ( là il y avait DV74 placé pour le 9 sec de l'autre coté donc c'était bon) et le roi de carreau placé. Et il ne l'était pas..
Arnaud a donc jugé qu'il était mini (je confirme) avec des bonnes cartes, il est vrai deux As. C'est sur que Rxxxx Dxx  RVx DV serait une plus énorme poubelle, mais je saurai désormais que cette enchère de 3SA peut être quand même assez naze, mais pas ultra naze!

Bien dommage parce que nous ne gagnons du coup la mi temps que de quelques points puisque l'on perd 13 imps sur ce coup.

La deuxième mi temps va beaucoup mieux se passer puisque nos pauvres adversaires vont se faire karcheriser sans qu'ils n'y puissent grand chose. Avec en point d'orgue cette donne ou je vous donne la main d'Arnaud, quelle décision prenez vous , Vulnérable vs Non Vulnérable :

Votre main
♠ RD5
ARV85
852
♣ 72


Bannaire       Arnaud        SIMON        fred   
1♣                    1♥               2♣               2♠
5♣                    ??

A vous de décider...

Les avis étaient assez divers, entre passe, contre et 5♠, Arnaud a choisi l'attaque et a déclaré 5♠, ce qui m'a permis d'ajouter le 6ème avec
♠ A108652
D105
A1065
♣ Y en a pas
..
et donc de scorer un 1430 quasi jamais appelé aux autres tables.

Nous gagnons le match d'une grosse dizaine d'imps, ce qui nous donne 12.8PV

Match 3 Fauconnier, faut qu'on y aille.

Je ne connais personne dans l'équipe adverse, et en plus j'ai paumé ma feuille! Ce qui est sur c'est que nous jouons la deuxième mi temps associés à Kevin et Christophe.

Nous allons pousser un peu sur une donne. J'ai parlé avec rien en sachant qu'il ne faut pas le faire, mais en sachant aussi qu'à la table tout le monde parle avec ma main!
Bref je reçois donc
♠ 108653
5
D95
♣ DV52
Nord        Arnaud       Sud       Moi
2♥            contre          3♥        3♠
passe         4♣            passe      4♠
passe          5♠           passe       passe

Ensuite j'ai tenté de freiner, notamment en ne fitant pas à 5♣ car je connais Arnaud et c'était texas 6♣!, mais mon cousin en a remis une couche avec ♠ AD7  V985  A   ♣ AR1086
Les piques sont 1-4 et j'ai donc fini par perdre 1 coeur 1 pique et 1 carreau.
.
Le match sera gagné d'une quinzaine d'imps, ce qui était sensiblement le score à la mi temps et nous scorons donc 13.28PV pour nous placer 6ème à mi parcours.
.
Soirée très sympa au restau avec l'équipe, puis nous rentrons aux halles à pied, parce qu'on est pas des petits joueurs.. Une bonne heure de marche, mais que c'est beau Paris la nuit..

Match 4 : IONTZEFF, on s'est fatigué.

Premier équipe d'IV400 à jouer (on en avait joué plusieurs en finale de comité), et nous sommes associés à Kevin et Christophe.
Une main intéressante, je vous donne nos mains :
  Arnaud            Moi
    ♠ D94         ♠ AV1087
    ♥AD72       R6
    RD92       V7
    ♣82            ♣ D765

     Arnaud          Moi
        1♦               1♠
        1SA            2♣ (double deux)
         2♦             2♠ (11 points 5 piques irrégulier)
         3♥             3SA      

On voit assez bien que 4♠ ne gagnera pas, 3SA semble plus jouable. Malheureusement ce sera deux de chute car nos adversaires arrivent à encaisser les 4♣ plus le Roi♠ (déplacé) et l'As.
Par contre je pensais que je devais dire 2♠ dés que je n'étais pas 5332 (2SA), en fait non mon enchère de 2♠ doit promettre un singleton.
Notre adversaire gagne un joli 4♠ en fit 4-4, on perd 10 imps, mais on va curieusement en reprendre 13 sur une donne ou on a pourtant pas fait d'exploit:
Arnaud       Fred
♠ AV          ♠ R10832
A8          RV10743
A963     10
♣ RV432   ♣ 8
 
   Arnaud  Villanou  Moi      Iontzeff
   1♣             p          1♦ (texas)  X
   2NT          p           4♥

Aucune raison de mentionner mes piques, l'adversaire un peu dans le brouillard va me laisser scorer 680, je vole une levée de ♣ et ne concède que la dame de coeur seconde derrière moi.

En salle fermée l'équipe de Iontzeff ne va pas trouver son fit coeur (!) et jouer 4♠ en 5/2. Le déclarant va rater les deux dames secondes et finir par exploser, et chuter!
Nous avons 14 d'avance à la mi temps, voilà qui est très bon!
.
Malheureusement la deuxième mi temps va mal se passer, nous reperdons 12 points pour gagner le match sur un petit 10.31PV

Match 5 : Coriat, un match coriace.

Arnaud et moi jouions il y a 7 ans avec cette équipe en DN4. La Frédouille et Didier, Thierry et Thibault.  Je sais que c'est une équipe clairement sous cotée, genre 12ème à l'indice mais qui vaut bien mieux, donc attention. Nous jouerons les deux mi temps.

Comme souvent ce week end, nous allons jouer une manche que j'estime bonne, mais elle va chuter quand nos adversaires se sont contentés de la partielle. Au moins nous aurons fait une séquence parfaite pour prendre la bonne décision! :
Je vous donne ma main en Ouest, personne vulnérable:
♠ D6
109852
A84
♣ AR10

Thierry VR      Arnaud       Thibault Wolf        Moi
 passe                  passe          passe                  1♥
 passe                  1♠               passe                  1NT
passe                    2♣*           passe                   2♦*(obligé)
passe                    3♥             passe                    4♥

Arnaud a montré exactement 5 piques et 3 coeurs et une main limite. Je n'ai que des bonnes nouvelles et ajoute donc le 4ème, mais 4 coeurs AV derrière son RD3 auront raison de moi, j'ai l'As de ♣ et le Roi de ♠ à concéder. En plus Thibault joue bien le coup et me met à -2 en duquant le premier tour d'atout, ce qui me bloque dans mes communications.

On appelle un grand chelem que je pense ma petite soeur qui ne connait même pas l'ordre des couleurs aurait appelé aussi, mais par contre on empaille un 6♦ en béton armé. Il ne sera pas appelé non plus en fermée, c'est probablement de ma faute.
♠ V7
9
AR962
♣ AR1072

  Moi       Arnaud
  1♦           1♠
  2♣           2♥*
  3♣           3♦
  3♠           4♠
 fin

La main miracle en face, doubleton ♣ et 3 carreaux DV en plus d'ARD de pique, 12 levées faciles.
.
Du coup perdre la mi temps de seulement 6 est une bonne nouvelle, et nous pouvons attaquer la deuxième ou il ne se passera pas grand chose.
Vous êtes vert contre rouge, on ouvre de 1♠ à votre droite, parlez vous avec
♠AD2
975
A8
♣A10963
??

Je décide de dire 2♣, et bien m'en a pris puisque Arnaud a quand même 6 cartes par DV et du coup il peut barrer à 5♣. Nos adversaires joueront 5♠*-1 quand dans l'autre salle nos partenaires joueront tranquillement 4♥ pour 620. Il faut dire qu'à l'ouverture ce ne sera pas 1♠ mais 1NT chez Kevin, ce qui rend l'intervention impossible avec ma main.
.
Intervenez vous,  et comment, sur
1♥ passe 2♣ alors que vous êtes non vulnérable contre vulnérable avec :

♠ ARD84
2
A1063
♣ V87

Si vous dites 2♠ vous jouerez 4♠*-1 pour -100
Si vous dites passe ou contre, l'adversaire jouera 4♥= pour 620.
Kevin a décidé de dire contre, et nous avons perdu 12 imps.

Il reste une donne à jouer, et nos adversaires vont nous planter une manche improbable. Le déclarant ne doit perdre qu'une levée avec V843 en face de R762! Il trouve As Dame sec placé, vraiment unlucky!
Au final c'est frustrant mais si cette manche avait chuté on faisait match nul, et au lieu de ça on perd de 12 imps et scorons  6.48PV

Il ne reste qu'un seul match et la situation est critique pour faire Top3, mais pas impossible
:


Une chose est sur, le fait d'avoir perdu nous permet de jouer Urseanu, ce qui est évidemment le seul adversaire du top 10 contre qui on a une chance de faire un carton. Bon en comité on avait mis 18/2 à Messika et Berghaimer, mais c'est quand même plus probable contre Urseanu.  C'est le point positif qui permet de garder le moral.
Il faudra tabler sur au moins 18PV chez nous (proba 20%), et donc espérer que Coriat marque moins de 8 contre les leaders ( proba 70%), que Bo batte Messika ou que Messika marque moins de 8PV d'écart avec nous (proba 40% si on fait plus que 18), que Lhuissier batte Molina mais en scorant moins de 2PV d'écart avec nous (proba 50%), et surtout que Iontzeff Canonne soit équilibré, aucune équipe ne devant scorer plus que 16PV (proba 70%)
Bref, c'est limpide!
A peu prés aussi clair que ça!


      Match 6 : Urseanu , le lion également.

Nos partenaires jouent la première mi temps, et c'est assez savoureux de faire les comptes!
sur les 3 premières donnes c'est boucherie, boucherie et boucherie!
Le carnage se termine à +26 imps sur le score de 40-14 !
En plus les nouvelles sont plutôt bonnes, à une exception près : Iontzeff est en train de se faire découper par Canonne qui a pris alors la 3ème place.
.
Arnaud et moi rentrons, et une donne va faire énormément de bien :
Faites vous une action avec :
♠ D9753
D1085
V4
♣ R7
Dans la séquence
Sud      Partenaire       Nord        Vous
1♠            2♣              passe           ?

Personnellement j'aurais passé la main, bien conscient que des fois on gagne un 3SA rapide.Dans le tour d'avis qu'on faisait ensuite Kevin et Christophe auraient passé également, Guillaume tentait lui 2SA en léger over bid. Arnaud lui, qui avait la main, a choisi de dire 3♣. Je sais que fiter au palier de 3 dans deux cartes n'est pas coté, ( des fois j'ai A10952 cf match d'avant!)mais là c'est très bien tombé car ma main en face est
♠ R
R
A1098
♣ AV98532
Sur son 3♣ l'ouvreur a contré, j'ai bondi a 5♣ qui en principe  chute puisqu'on perd deux as majeurs et un carreau mais la défense me l'a filé.
.
Arnaud va faire une intervention discutable vulnérable pour m'indiquer une entame avec une très belle couleur ADV105. En principe avec une telle couleur on ne se fait pas contrer, sauf ce jour là et il a pris 1100 dans les dents, ne faisant que ses 4 levées d'atout. ( 460 chez nos partenaires). Est ce horrible je ne sais pas (le départ était 1SA passe 2♣ ) mais en tous les cas ça a couté 12 imps!
.
Heureusement Guillaume nous rassure vite en sortant de la salle ouverte, en annonçant que c'est très bon! Il faut dire que la main ou j'ai filé une partielle lui on lui a filé la manche, et nous allons donc gagner la mi temps de 14 imps
Notre premier objectif, scorer 18PV est atteint!
Coriat a finalement perdu 13 à 7, on le double donc
Bo a battu Messika, on le double donc
Lhuissier bat Molina 13-7, on double donc les deux
Iontzeff a totalement inversé le score face à Canonne, on double les deux

..
Ben alors...

Quel fion..!


Quel miracle!
On peut dire qu'il y a un encombrement certain puisque les 3 4 5 6 7ème se tiennent en 4PV.
C'est donc là que Kevin nous parle du mot Clusterfuck, dont la définition est donnée par ce dessin!:


 Ok on a eu de la réussite, mais il fallait quand même du cran :

Lorsque nous sommes au restau le dimanche soir, Kevin nous raconte la première main du 6ème match ou il faut donc scorer 18PV. Il fait un passe spéculatif sur 2♣ contré et ça finit à +2 et -580 !
Inutile de dire qu'il n'y a pas eu démobilisation derrière.. Idem pour Martin et Guillaume qui avaient attaqué une mi temps avec un coup très cher que je ne nommerai pas décence et qui se sont rattrapés ensuite!

Ce fut en tous les cas un week end bien sympa. j'ai l'impression que Kevin a bien aimé cette ambiance avec nous, d'ailleurs il est resté nous attendre à la fin alors qu'il aurait pu partir.  Dommage pour le fétage de la qualif on était que 4, car Christophe était dans son eurostar et Martin s'était rappelé qu'il avait une femme!
La finale c'est vers le 17 septembre, il se trouve qu'on ne sera que 4. Martin (100%) et Kevin ne seront pas là, ( c'est très probable en tous les cas pour Kevin), on verra bien ce que ça donnera.
En tous les cas l'objectif est miraculeusement atteint. On a eu la chance extrème de ne jouer aucune des 3 équipes très fortes du plateau. C'est ce qui fait un peu l'injustice du patton suisse, ou il faut passer entre les balles, voir sous mariner un peu au classement. Finalement c'est cette manche à 10% que nous a enfilé Coriat sur la dernière main du match contre son équipe qui nous a fait plonger 10ème et permis d'avoir ce tableau final favorable! Quel oignon!

Le mois de juin sera très sympa pour Arnaud et moi. Première semaine nous serons à Lloret del mare pour le festival ( nous jouons l'open ensemble, puis le patton associés à Mimi et Catherine Sarian, comme l'année dernière). Puis ce sera surtout 9 jours à Montecatini du 16 au 25 juin pour les championnats d'Europe. Nous jouerons l'open par équipe avec JP Desmoulins et JL Counil, avant de jouer ensuite l'open par paires. Suite à notre échec aux worldgames de Woclaw en septembre il n'est même pas envisageable de rater la qualif pour les demi finales!