lundi 6 novembre 2017

Fin de la DN2 2017

Comme image d'illustration je trouvais ces deux chatons très mignons!
Pour rappel nous étions en plein milieu, avec une probabilité de monter absolument nulle, une probabilité de descendre assez faible, mais un objectif qui semblait assez réalisable de maintenir notre 7ème place.
Match 11 BITRAN
Nous jouons contre une équipe qui est classée exactement comme nous. Lorsque Arnaud et moi arrivons à la fédé nos partenaires ont la bonne idée de mener 19-14.
Arnaud et moi aurons deux occasions de ramener des points, et on ne peut pas dire qu'on va y arriver. Sur la première il fallait appeler un chelem que nous ne trouvons pas:
 Arnaud ouvre en Est de 1♣, je dis 1 texas pique, et il a dit 1♠ pour montrer 3 cartes, conformément à notre système. Dés lors suite à mon saut à 3 impossible de trouver 6♣. Nous avons donc convenu qu'on dit 1♠ dans 3 cartes toujours, sauf main très particulière comme celle ci.
Dans l'autre salle nos adversaires jouent 6♣ et nous perdons 12 imps.
Arrive la seconde, qui aurait pu être dramatique mais c'est heureusement soldé par une égalité car Edouard et Eric ont scoré la manche en Nord Sud :

 Après le PASSE d'Arnaud, Damiani a ouvert de 1SA en Sud, et j'ai dit X qui indiquait 3 possibilités :
Des trèfles, un tricolore sans ♣, et un Landy.
Salama a bondit directement à 3SA en Nord ce qui a terminé les enchères, mais Arnaud m'a dit après coup qu'il avait passé trop vite et qu'il aurait du dire 4♣ car il couvrait tous les cas. S'il l'avait fait on aurait scoré un monstrueux 590 chez nous au lieu de -600, c'est une sacrée différence!
On ne perd pas de points sur les autres donnes, et au final nous perdons le match d'un IMP pour scorer un 9.7PV qui est exactement notre moyenne depuis le départ.

Match 12 : COUNIL

C'est une équipe particulière, car il y a dedans un sponsor, et lorsqu'il joue évidemment l'équipe est beaucoup plus faible que s'il ne joue pas. ( il finira d'ailleurs dernier au butler).
Arnaud et moi sommes opposés aux dangereux Lesguiller Delmas, mais le match va être très plat. On marque beaucoup dans la colonne mais avons un coup inquiétant :
Je relève le bolide suivant :
♠ RDV82
RDV94
A108
♣ --
Arnaud passe, Sud ouvre de 3♣, j'annonce 4♦ pour les majeures, Nord dit 5♣ et Arnaud dit 5.
Faut il ajouter le 6ème?
Pour : ma main est belle, même si je ne suis pas supposé dire 4♦ avec des nefles. Et j'ai cette chicane ♣.
Contre : Des fois il y a un as dehors et Arnaud a trop de carreau pour ne pas en perdre. Des fois Arnaud a bien dit 5avec les deux As mais il n'a que l'As 3ème, et on perdra toujours deux carreaux.

J'ai donc décidé de passer, et voici les 4 jeux

Un score de 710 un peu emmerdant plus tard, mais qui sera égalisé.
On remarquera que si Sud passe, il est impossible d'appeler le chelem..
Comme la mi temps est propre chez nous et chez Manuel et Didier, nous menons 18-0
Nos partenaires reproduiront une jolie deuxième mi temps pour porter notre avance à 39 à 5, c'est donc notre première très grosse victoire dans l'épreuve puisque nous scorons 17PV!

Match 13 GAUTRET

Voici un morceau beaucoup plus consistant, d'autant plus que Philippe Poizat va vraiment nous faire mal. Mais vous allez voir qu'on a quand même fait mieux que résister!
Avec Arnaud on regarde un peu passer les trains en première mi temps, avec en particulier cette donne ou on a essayé de les gêner. Pas une réussite :
J'ouvre en Sud de 1♦, Poizat passe, Arnaud a sauté à 2♠ vraiment faible mais ça n'a pas évité le contre en Est chez Cabanes. 5 secondes plus tard nos adversaires scorent 600 à 5♣ =
Dans l'autre salle la séquence va donner
Chottin         Edouard M         Kasler          Eric D
  1♦                 passe                 passe            X
   2♦                passe ( ?)            2♠               passe
   passe           passe (???)
Rien n'est simple la dedans, mais en tous les cas on perd 12 imps.
A la mi temps on s'est bien fait bouger et on perd 23-0

Heureusement la deuxième va mieux se passer. Déjà on appelle deux chelems avec Arnaud (dont un évident), puis arrive cette donne :
Je joue 5♣ contré en Ouest, Nord m'entame A♣ puis A♠ mais ne rejoue pas ♣, je peux donc couper 1 pique et 2 coeurs pour scorer 550, quand Manuel et Didier battent le même contrat
On aurait même pu gagner ce match sans ce diable de Poizat :
La salle fermée ne s'etant pas assise correctement ( quelle noirceur) c'est Poizat qui joue en NS, alors que ça aurait du être nos partenaires. Il joue 4♠ après une intervention d'Est à 2♥ et un soutien à 4♥ d'Ouest.
Entame A♥ . Si Est avait rejoué ♣ qui aurait permis de diasnotiquer le Roi ♣ en Ouest Philippe aurait ensuite joué ♠ pour le Valet, mais comme Est n'a pas joué ♣ Philippe a pensé le roi placé. Et donc l'as de pique forcément et Ouest. Il a donc joué pique pour le Roi et a gagné ce coup là, nous faisant perdre 12 imps.
Quoi qu'il en soit on gagne la mi temps 28-12 car on leur met 28/0 sur le reste, et ça nous permet 3 choses : Montrer qu'on a du caractère et qu'on arrive à limiter fortement la casse dans un match difficile et mal engagé. Avoir 135PV en 13 matchs. Passer une bonne soirée au restau en se sachant quasiment maintenu.
Match 4 : SEBBANE
Lorsque nous arrivons les nouvelles ne sont pas bonnes, Edouard et Eric n'ont "rien de bons, plein de coups dangereux". Heureusement Manuel et Didier ont une bonne feuille et le score n'est que de 0 à 11.
C'est donc à moi qu'il est revenu l'honneur de faire des conneries.
Première donne (contre Gaviard Coudert) je ne facilite pas le boulot d'Arnaud et lui fait filer 3SA. Puis arrivent ces deux donnes là :
Sur la première voici les enchères
Coudert (Ouest)     Arnaud       Gaviard        Moi
 1♥                              2♦            passe           3♦
 passe                        3♥            contre           4♦

Un as, un singleton, j'aurais du mettre la manche malgré la Non Vulnérabilité. 7 imps de perdus.

Donne suivante je me trompe dans mon système, et joue 6SA grotesque au lieu de 3SA. Du très grand n'importe quoi.
Les 6 autres donnes n'ont aucun intérêt, et nous faisons donc notre première très mauvaise mi temps de l'épreuve, sanctionnée par un -1.6 au butler, ce qui est d'ailleurs bien payé.
Le résultat est sans appel, mi temps perdue 31-9, et nous ne scorons que 3.1 PV, ce qui donne alors le classement suivant à un match de la fin :

Il faudra éviter la 13ème place ( les 14 15 16 sont largués), mais notre avance est assez impressionnante, surtout que nous allons jouer DOLLA. En revanche, il est dommage que aucune des équipes classées entre nous et le 14ème ne se rencontrent, on serait sauvé officiellement.

Match 15 DOLLA
Une équipe curieuse que DOLLA. Des joueurs qui passent leur temps à faire des coups, qui passent leur temps à s'insulter. Mais des bons cartoneurs, bref une équipe que personne aime trop jouer. Ils vont montrer une autre qualité dans ce match :

Avec Arnaud tout se passe bien dans notre match, quand arrive cette donne là :
Nous arrivons en Est Ouest au contrat de 6♠. On a absolument tout maître mis à part Roi Dame de ♠.
Nos adversaires en fermée vont se contenter de 4♠. 3 fois sur 4 ça fera 12 imps pour nous mais là ce sera pour eux, Roi Dame étant déplacés. 24 de déplacés.. une paille.
Heureusement le reste sera plutôt légèrement pour nous, et à la mi temps le score n'est que de 20-19 pour eux. Alors c'est sur qu'on préfererait le 31-8 pour nous qu'il pourrait y avoir mais c'est la vie!
Nous sommes alors affichés 8ème. Avec toujours une avance d'une dizaine sur le maintien.

En seconde mi temps nous passons en fermée Nord Sud, je crois qu'on pourrait écrire un livre sur cette mi temps. Clairement contre nous Sabatier Rothier vont bien jouer, je m'attendais à perdre d'une quinzaine. Mais je ne m'attendais pas au scénario de l'ouverte ou Christian Dolla a voulu jouer au cowboy, ce qui marié à l'extrème fébrilité d'Eric et Edouard a tourné au fiasco:
Deux donnes d'abord qui auraient du être anodines, mais on finit à perdre dessus un irréel 16 imps!
Sur la 12 j'ai pris une décision un peu débile qui aurait du couter 3 et nous avons joué 5♣ contré pour -500. Par contre comment nos partenaires ont ils pu ne scorer que 170 est un mystère insondable, ils avaient forcément la tête complètement sous l'eau.
Sur la suivante ne pas appeler 4♠ est impossible. La manche va gagner une fois sur 2, si l'As de ♣ est en Est. Inutile de dire qu'il est en Ouest, et que Dolla va se contenter de 3♠!
Luckbox time.....
Arrive alors la donne qui va nous rapprocher de la fatidique 13ème place:

Si vous voulez une donne compétitive vous êtes servi, moi j'ai la main de Sud suivante Personne vulnérable

♠ AD954
V62
--
♣ RD1094

A ma table
Est         Moi          Ouest      Arnaud
1♠          2♣               2♦            2♥
5♦          5♥                6♦           passe
passe       ??

Vous faites quoi?


Situation hautement difficile à juger j'ai préféré assurer à 6♥. (Le passe d'Arnaud dans cette situation n'a rien d'encourageant)
L'entame ♠ aurait battu direct mais Arnaud a eu l'entame ♦. Pas de chance il aurait gagné avec les coeurs 2-2, là le Valet de coeur devient sec au mort, l'As roi ne recueillent pas le 10 et c'est cette carte qui nous fait scorer 6♥ * -1

En salle ouverte Eric va se contenter en Est de 3♦. (On peut pas dire que ça mette beaucoup de pression aux NS!)  Résultat quand Dolla saute en Sud à 4♥, Edouard peut dire 5♦, entend 5♥ à sa gauche, et finira par dire contre pour un -650 tragique.

Arrive la dernière donne, pour l'instant nous sommes en DN2, il ne faut pas prendre un coup cher dessus, et au vue de ce qui se passe chez moi je ne suis pas inquiet ! :
2♠ d'ouverture en Est, 4♥ à ma gauche pour 3 de chute. Il me semble qu'on ne gagne pas grand chose, tout va bien.
En ouverte Dolla va reveiller par Contre punitif! Nord ne comprend pas trop, dégage à 5♣, et finalement Dolla joue 5♦ contré par Est on sait pas trop pourquoi.
Edouard peut battre en jouant toujours ♣, mais comme Dolla lui a dit que son contre était punitif il a pensé qu'Eric était court à ♥ et a donc joué As de ♥ et ♥. résultat il sera victime ensuite d'un squeeze ♥♣ ( quelle noirceur encore) pour un -750 adverse qui nous donne un score incroyable sur la mi temps de 44 à 6.
Nous scorons un très faible 2.31 PV.
Les résultats tombent, c'est le coup de massue total :

Ok on a été d'une noirceur inimaginable dans ce match, mais évidemment on avait pas le droit de faire ça. Surtout après avoir fait le plus dur, à savoir remonter une situation compliquée contre l'équipe Gautret en s'accrochant, pour tout laisser filer comme ça à la fin.
Je suis d'autant plus choqué par le résultat que j'ai joué le match en pensant que quelque soit le résultat on ne pouvait descendre. C'est d'autant plus frustrant.
Avec Arnaud on a fait deux très bons premiers week end, peut être en sur régime d'ailleurs (?) ce qui était d'ailleurs dans la lignée de notre finale d'interclubs qui était pas mal du tout.   Le dernier week end a été plus compliqué avec ce match raté vs Sebbane mais franchement on a pris l'habitude de cette DN2 ou se sentait assez à l'aise, ça va être très rude de replonger en D3, ou la salle est si bruyante et ou le jeu pratiqué est assez incertain ( en gros ça plante beaucoup!).
Manuel et Didier ont été  bons ce week end, d'ailleurs ils n'ont pas le moindre match négatif au butler ce qui est quand même un signe (aléatoire mais quand même), un peu comme nous lors du premier week end. Quant à notre paire Stéphano-Lyonnaise je me contenterai de dire que ce n'était vraiment pas leur année! D'un autre coté c'est pas simple, Eric ne joue jamais, et aussi brillant qu'il soit jouer 130 donnes par an c'est probablement pénalisant. Il me semble (ce n'est que mon avis) qu'ils ont été trop pépère dans cette épreuve, ce qui est curieux pour une paire qui joue le sans atout 14/16 et qui ouvre à 11 systèmatiquement.

Au moins Edouard m'aura bien fait rire plus tard dans la soirée. Suite à la célébration de Fekir sur son 5ème but pour Lyon contre Saint Etienne (celui ci enlevant son maillot pour le montrer fièrement aux supporters de Saint Etienne pour les humilier, ce qui provoquera un envahissement du stade), il m'envoie le sms suivant ..
"T'imagines Dolla vient brandir son maillot devant notre Kop après son 5ème coup positif du match?"



Dans les autres divisions mon ami Philippe Bellosta se maintient en D1, en revanche la famille Grenthe redescend en D2.
Ne lisez pas la suite si vous ne voulez pas un spoil du blog de Roupoil!

En D3 je suivais attentivement 3 équipes. Celle de mes ex coéquipiers de DN4 il y a 8 ans, qui ont gagné l'épreuve. Je me rappelle qu'il y a 4 ans ils jouaient carrément en excellence par 4 avec deux petits jeunes!  Bravo donc à Thibaut Thierry Didier et la Fredouille!
Je m'attendais à une montée facile pour l'équipe de Christophe Grosset mais malheureusement ils échouent à la 5ème place, la pire. On discute beaucoup avec Christophe qui était cette année dans mon équipe d'Interclubs, et c'est souvent assez instructif d'avoir son avis.
Et que dire de l'équipe de mon collègue blogueur Roupoil? Idéalement placée à 3 matchs de la fin il y a eu une déroute finale, dont j'attends le compte rendu avec impatience, même si je sais que celui ci ne va pas être simple à faire!
Tout cela est bien dommage, surtout que la DN2 l'année prochaine va être très abordable.
C'est la vie..


lundi 23 octobre 2017

Turbulences en DN2

Deuxième week end de DN2 à Paris. Notre équipe ( Moret) avait survécu à un premier week end terrible sur le papier pour signer un joli 51.8PV qui nous plaçait en 7ème position.
A priori un planning plus simple pour ce deuxième week end ou seule l'équipe Beauvillain nous était en principe nettement supérieure, mais on sait tous que si on peut battre tout le monde sur 18 donnes la réciproque est largement vraie. Objectif donc de limiter la casse face à Beauvillain voir Setton selon la composition d'équipe, puis de battre tout le monde derrière.
Je rappelle que vous pouvez toujours cliquer sur la donne pour l'agrandir. 
Match 6 : BEAUVILLAIN.
Arnaud et moi débutons le match contre Saporta Voldoire, une paire qu'on a pris l'habitude finalement de jouer assez souvent. Nous sommes en Nord Sud.
Cela commence idéalement avec cette jolie donne
Je peux expliquer un des deux " passe général" assez sur réalistes. Adrien Nimauser dans une salle n'a pas vu l'ouverture et passé!
Arnaud lui a ouvert de 1SA ( ses 14 valent 15), Saporta a fait un Landy et j'ai conclu à 3SA directement, mais au vue des mains adverses j'aurais pris 500 à 2♥ contrés.
Quoi qu'il en soit Saporta a entamé coeur, Arnaud en a rejoué ( Saporta a alors pris de l'as et joué ♠ en espérant une pièce en face pour filer le Valet), puis est arrivé à une fin de coupou  il a remis l'entameur en main à son supposé As de ♣ sec pour qu'il livre les piques. En guise d'As sec ce fut le roi, mais Voldoire n'a pas surpris pour ouvrir lui même les piques : 3♥ + 2♦ +4♠ = 9 levées.
.
Nous allons appeler ensuite une jolie manche quand je relève
♠1097
AR875
974
♣AR
1♥ chez moi, 2♥ positif chez Arnaud, 2♠ à ma droite
Passe chez moi, passe à ma gauche et réveil par Contre chez mon partenaire.
Pas de point perdu à ♠, des atouts sympas, je peux donc plonger à 4♥ et scorer 620.
Notez la très jolie enchère de X chez Arnaud quand beaucoup auraient dit 3♣

Unfortunelly nos adversaires l'appellent aussi dans l'autre salle.
.
On était parti pour faire une mi temps ultra propre et donc je suis allé oublier mon système comme un gros débile pour jouer un 6♦ sensiblement à 10%, (1SA chez moi , quantitatif chez Arnaud avec 16 et nous avons joué 6♦ avec 31 points en fit 4-4)
Du coup nous sommes à -3 à la mi temps et Arnaud et moi sortons. Nos partenaires vont reprendre 2 points et c'est donc un total de 29 à 28 pour nos adversaires. Nous poursuivons donc notre parcours régulier en scorant 9.7PV.

Match 7 : SALLIERE

Nous sommes en Est Ouest avec Arnaud opposés à Dupraz Sallière. Pas mal de petits coups sympas mais rien non plus d'extraordinaire.
Voici deux donnes coup sur coup

Sur la 5 je joue 3♠ en Ouest. Notez au passage que comme souvent nous nous distinguons des autres!
Faut dire que suite au départ 1♣ (Nord) passe 1♦ j'ai sauté à 3♠ .
Restait plus qu'à les gagner en mode fakir birman, j'ai donc eu juste à prendre les coeurs dans le bon ordre, chopper le roi de pique sec derrière moi et tabler 9 levées pour 140! Didier et Manuel dans l'autre salle vont jouer le contrat normal de 4♦ et scorer 150.
La donne suivante avait l'air sympa pour nous aussi.
Dupraz joue 4♥ en Nord et reçoit l'entame a priori favorable pour lui à ♣. Sauf qu'il va un peu s'emméler les pinceaux, et on va réussir à le déborder et tabler notre ♣ pour 4ème levée. Le coup aurait pu être gras si dans l'autre salle Didier avait gagné 3SA, mais notre partenaire n'a pas réussi à faire 9 levées sur entame ♣ pour le 9. Le problème c'est qu'on peut tirer la Dame ♣ mais on ne sait a priori pas trop quoi défausser du mort.
Vous ouvrez de 1♣ avec
♠ 1083
1075
AR9
♣ AV54
Et votre partenaire (qui sait que vous avez 3 cartes à coeur) vous fait une proposition de manche en indiquant 6 cartes à coeur. L'acceptez vous Non vulnérable?
1♣                1♦ (texas)
1♥ (3 cartes) 2♣ (double deux)
2♦ (obligé)    3♥ 
?
Pas de distribution, vert donc peu à gagner, minimum, mais des top cartes, j'ai donc appelé la manche et ai par conséquent bien enchéri la position de la dame de coeur adverse! :
La manche est appelée une fois sur 2 (7 sur 16 ne l'appellent pas pour être précis) mais malheureusement nos adversaires l'appellent aussi. Egalité
A la mi temps le score est de 13 à 13, avec l'impression que ça aurait pu un peu mieux tourner.
En deuxième Arnaud et moi restons Est Ouest, et opposés à Leca Mouttet que nous connaissons très bien ça se passe plutôt pas mal, puisque nous scorons presque toujours dans la colonne. La donne à écart se fera sur un détail vraiment microscopique, mais avec un gros résultat :


Sud ayant ouvert de 1♦ j'entame ♣ contre 3SA ce qui bat le contrat en faisant un peu attention
En salle ouverte Eric et Edouard ouvrent de 1♣, et du coup obtiennent l'entame qui file la position et la 9ème levée!
Une victoire finale 37 à 24 imps qui nous rapporte le sympathique score de 13.3PV.
Il est alors temps de jouer le match assez piégeux contre l'équipe Setton.

8- SETTON
Nos partenaires vont malheureusement faire quelques grosses conneries, et le score est un 39-0 à la pause contre nous.
Avec Arnaud nous entrons et jouons Hilda Setton et Pierre Franchesquetti, avec une donne sympa pour éventuellement récupérer quelques points :
Vous ouvrez de 1♥ avec
♠ DV102
ARV85
3
♣ RD7
Votre partenaire vous répond 2♦, que répondez vous?
Arnaud a choisi 2♠ et nous avons donc enchéri ce 6SA avec 16 en face de 16 que pas mal de bonnes paires ont empaillé :
Malheureusement, ce sera une égalité.
Un coup marrant quand Pierre intervient à 1♠ vulnérable sur l'ouverture d'Arnaud. Je contre d'appel, et ça en reste là!, Arnaud transformant avec AR9 4ème à l'atout dans un 4531 de 14 points! 200 chez nous et quelques imps de récupérés!
Rien de mauvais chez nous, je m'attendais à ce qu'on reprenne quelques points mais malheureusement il y aura un coup de 11 quand en ouverte Nicolas Lhuissier va réveiller contre 1SA dans une couleur de 4 cartes et se faire refiler 4♠  par nos partenaires qui se sont plantés dans la reconstitution de la main. La mi temps n'est gagnée que 13-11, et au final ça fait 13 à 50 imps pour un très maigre 2.6PV. Seule l'équipe COUNIL marquera moins que 2.6 ce week end, face à l'équipe SEBBANE puis face à l'équipe GAUTRET!

Match 9 : Renouard

Arnaud et moi attaquons contre Bati et Marceau, LA paire corse référencée en DN.
On a plutôt été assez allant dans la nomination des manches jusque là, quand arrive cette donne :
Je reçois la main suivante
♠  AV106
A104
1064
♣ A102
Passe chez Arnaud, j'ouvre 1♣, il dit 1♠ qui en gros est l'enchère de 1♦ du standard, je dis 1SA et il en dit 2 qui montre 11 points sans les carreaux 5èmes.
Non vulnérable faut il mettre la manche??
Argument pour le oui : je suis plutôt max
Argument pour le non : on est vert, et elle sera vraiment pas bonne puisqu'il y aura un genre de 2 3 4 4 en face.

J'ai fini par passer, et à la vue du mort vous pouvez voir que la manche est horrible puisqu'il faut ARV de carreau placé, et les 4 coeurs dans l'autre main! Même pas 10%, mais ce jour là ça gagnait et comme en plus de l'autre coté la manche va être appelée nous perdons 6 imps.
Je vais faire deux conneries d'affilée sur les deux dernières donnes, tout d'abord je file une levée quand l'adversaire joue 4♠ vulnérable pour n'encaisser que 100 alors qu'un bébé de 4 mois aurait pris 200, puis surtout je refile 2♦ à la donne suivante en coupant une levée maitresse de mon partenaire. 
Tout est archi plat et la mi temps est donc perdue 14-8 alors que sans ces deux bourdes nous serions à jeu. (deux égalités)
Nous sortons pour la seconde et nos partenaires vont à nouveau ramener un -6, pour porter le score final à 29-17 pour nos adversaires et un décevant 6.9PV.
Match 10 : Madame Saporta
Nous avions fait des pronos avant saison et les avis étaient unanimes, tout le monde a placé cette équipe dans les relégués. Donc pas question de se rater!
La première mi temps va bien se passer, grâce notamment à la partie d'Edouard et Eric, mais nous aurons un gros coup en notre défaveur :
Contre nous Renata et son partenaire vont se contenter de 4♥ et scorer la manche, alors qu'en salle ouverte Eric va ouvrir la main de Nord. ( Beurk)
Il est dés lors impossible de s'en sortir suite au barrage à 4♦ et ça fera donc 13 imps pour les méchants!
11 vont revenir quand on appelle une manche triviale mais empaillée en ouverte (enfin un cadeau!), et du coup le score est un sympathique 26/14 pour nous à la pause.
Deuxième mi temps qui va commencer très fort :

J'ai ouvert la main d'Ouest de 1SA ( je l'aurais pas fait avec 16) et Arnaud a décidé de faire un stayman avec ses 7 points en face! Résulat un 3SA quasi jamais appelé aux petits oignons.
Puis arrive une donne de grand chelem, ça peut faire des écarts :
J'ose espérer que les paires qui n'ont pas joué 7♣ ont empaillé à cause d'une action en Sud qui aurait vraiment compliqué les choses. Mais peut on faire un bicolore avec une main si faible? A mon avis non, ou alors c'est ingérable en face.
A ma table Sud ( JL Vives) va passer sur l'ouverture de 1♣ d'Arnaud et nous n'aurons donc pas de problème pour scorer 1440.
Arnaud    Moi
1♣            1♥ (texas)
3♣            4♣
4♦             4♥
4♠            4NT
5♥             7♣

Une nouvelle fois ce week end, alors que contre certaines équipes ça aurait fait +10, là ce sera une égalité.
Mais bon on joue plutôt pas mal quand arrive l'avant dernière donne ou je vais avoir une grosse décision à prendre
♠ RD8
--
RDV104
♣ AR1087

1 à ma gauche, 2♥ à ma droite, j'ai donc le choix entre Contre et 2SA
Contre a un avantage, c'est que si le partenaire a 5 coeurs corrects, ça va être une boucherie. En l'occurrence 2NT serait peut être mieux tombé, on aurait au moins joué à ♣ car j'ai dit contre puis 3♥ sur le 2♠ prévu et est ré entendu 3♠, qui fut le contrat final!


Au final nous gagnons la mi temps 14 à 9 pour porter au total la victoire à 40 à 23 pour un score de 14.2PV qui nous replace juste au dessous des 10 PV de moyenne :

En rouge les équipes à jouer dans 15 jours
Vous noterez qu'on ne peut difficilement faire plus serré en milieu de tableau puisque les 9 10 et 11ème ont le même score! et seulement 0.3 d'avance sur le 12ème!
Pour la montée ils sont 4 pour 3 places. .
Coté descente Dolla est condamné, il faudra donc éviter une des 3 autres places!
Rendez vous le week end du 4 novembre pour le dénouement!

lundi 9 octobre 2017

Premier week end de la DN2 2017

C'est parti pour l'épreuve reine de l'année, la DN par équipes. L'année dernière nous avions eu un départ très difficile avant d'assurer deux jolis weeks ends à 10PV de moyenne, ce qui nous avait classé 10ème au final, relativement loin de la fatidique 13ème place sur 16.
Cette année on espère mieux partir, dans une épreuve ou on sait bien que tout le monde peut battre tout le monde.
Au petit jeu des pronostiques d'avant épreuve il semble que l'équipe Gautret rassemble pas mal de suffrages devant celle de Sebbane. Après c'est assez ouvert.
Match 1 : GARCIA

Adversaire dangereux pour débuter. Arnaud et moi jouons vs Canonne Stretz. D'ailleurs je ne sais pas comment Marion fait pour jouer habillée comme si c'était le 14 juin alors qu'un ours blanc ne se risquerait même pas à rentrer dans la salle tellement on se les gèle. Mais bon j'avais prévu le coup, écharpe, pull, mais ça n'a pas suffit il m'a fallu le blouson par dessus, ce qui ne m'a pas empêché de me les geler. Vraiment génial ces conditions de jeu, chaque année dans la salle réservée à la D2 c'est la même chose.
On ne va gagner qu'une donne mais elle sera chère :
Nous sommes assez rapidement en Est Ouest à 5♦ contré mais Marion fait une grosse erreur sur cette donne en transformant un 500 en -100 car elle va sur enchérir à 5♠. En fermée Manuel et Didier encaissent 500.
Pas de soucis aux deux tables sur cette donne potentiellement dangereuse :

6♥ en Est Ouest n'est pas extraordinaire vue la qualité des atouts, mais il a le mérite de rentrer. Arnaud et moi l'appelons car en gros Arnaud l'impose avec sa distribution quand il apprend que j'ai l'ouverture et 4 atouts. Mais ce sera une égalité.
Nous sommes menés 13-15 à la pause, et nous pouvons attaquer la deuxième mi temps.
Cette fois Arnaud et moi sommes en Nord Sud fermée.
Pas grand chose à faire, Edouard et Eric vont ramener un 4♥ rouge ultra tendu ( d'ailleurs Langevin Cassar joueront 3♥= chez nous), mais en revanche nos adversaires vont réussir l'exploit d'appeler ce 3SA sur ma propre ouverture de 1SA 15/17, ce qui est assez rare! :
 Moi    Cassar      Arno       Langevin
                               p              p
  1SA       X             p             2♣
   2♠        3♥           p              3♠
   p           3SA

Nous gagnons la mi temps de 4 imps, ce qui nous permet donc de nous imposer 33-31 et de scorer 10.6PV

Match 2 : REIPLINGER

C'est vraiment un match de prestige à jouer. En première mi temps nos partenaires sont opposés à quelques titres divers : Levy Reiplinger et Chemla Bessis ! ça se termine sur un score serré de 17-16 contre nous, et Arnaud et moi rentrons, opposés à Duguet Thuillier, ou nous serons NS en fermée.
La mi temps commence directement par un coup de 10 pour nous assez étonnant :
On appelle 4♥ sans même faire d'essai, mais dans l'autre salle nos adversaires ne joueront que la partielle. A noter chez nous le contre d'appel après avoir passé de Michel Duguet en Est, Arnaud pour gagner devait trouver la Dame de ♣ chez Laurent qui avait déjà montré deux as, il n'y croyait pas trop mais il n'y avait pas vraiment le choix!

Une donne emmerdifiante : Que faites vous Vulnérables vs Non Vulnérables avec
♠ A
V8764
AR9854
♣ 10
2♠ à votre gauche ( piques plus mineure), et 2SA à votre droite (choisis ta mineure)

Le premier problème c'est que si Est à du jeu je peux ramener -1100 sur cette donne!
J'ai fini par dire 4♦, mais Arnaud a eu un doute sur la signification. Il a donc passé et j'ai scoré 150. 4 paires sur 16 appellent la manche et cette fois Replinger Lévy ne la ratent pas.
Edit : J'en parlais hier avec Alain Levy croisé au BCSH, il me disait qu'Arnaud était obligé de dire 5♦, qu'il soit sur ou non que je sois bicolore ou pas. Dans le premier cas l'enchère était forcing, dans le deuxième 5♦ était de toutes façons un bon pari. 

dernière chance de faire un petit écart dans ce match plat :
Alors que je suis en train de me congeler sur place, que même Laurent signale que Marion a passé un pull ce qui est une preuve de température sibérienne, nous allons appeler ce chelem comme la grande majorité des paires qui trouve 6♠.
Je vais déposer une lettre de motivation et un cv chez Vivagel ou Findus, j'ai de l'expérience du grand froid. Merci la fédé!
Nos partenaires ont failli appeler un grand chelem sur la dernière donne du match, celui ci gagnait, mais ne sera appelé à aucune de nos deux tables.
Au final nous remportons la mi temps de 2!, ce qui nous permet donc de remporter ce match de prestige sur le score sans appel de 38 à 37, et nous scorons donc 10.3PV.

Arrive alors une équipe qui nous ( au choix ) : bat ou massacre chaque année.

Match 3 : BENOIT

Arnaud et moi jouons la première mi temps en EO fermée face à BENOIT GIARD. Pas grand chose à signaler dans ce match, mais un gros coup en notre faveur grâce à cette donne :
Vous voyez que l'intégralité des paires ont joué à carreau, sauf nous, faut bien se démarquer.
Je joue 4♠ contré, mes adversaires ont un soucis de défense et je m'en sors à -1 pour -200.
"Y a un gros problème en défense" hurle Isabelle Nanty
En ouverte Eric et Edouard vont trouver ce joli 6♦, encore faut il le gagner!
Est ayant ouvert de 2♠, Edouard en sud va partir du bon coté pour capturer Rachel et scorer 920. Un coup de 12 imps très bien venu et nous remportons la mi temps 22 à 7
Arnaud et moi sortons, nous pouvons aller au bar ( notre meilleur rôle) ou mater plus ou moins l'indigeste Bulgarie France qui va commencer. J'en profite pour recevoir parfois des messages de lecteurs/trices qui sont content(e)s que je continue ce blog. Je les en remercie. Miss Valérie par exemple, pourra lire le compte rendu du match contre Counil dans un mois ou je dirai que son mec aura chatté comme un poney!
 Edouard sort désabusé de sa mi temps en mode "faut pas que je joue le soir..on a deux coups horribles (dont un ou il n'a pas fait attention au fait que son partenaire ait passé d'entrée et a tenté une manche impossible alors qu'il pouvait prendre 500), etc.." mais Manuel et Didier vont tout compenser pour porter notre victoire finale à 49 à 30 pour 14.6 PV!
Il est alors temps pour ce qui est toujours le moment le plus sympa du week end, le restau du soir!
Nous avons testé à Boulogne le Grillon, la viande est vraiment excellente mais c'est un peu cher.
..
Match 4 : Mme ROSSARD
Un match difficile sur le papier face à des paires très connues comme ABK6 LASSERE ou TOFFIER PILON.
Arnaud et moi n'avons pas joué la première mi temps et sommes heureux de découvrir en arrivant que nous menons à la pause de .. 1 imp!
Je ne sais pas si mon adversaire parlait de lui ou de ses partenaires mais il semblerait qu'une paire avait une "feuille porcine" ! Voilà une expression que j'étais bien obligé de signaler ici!
Match qui se passe bien, on marque des partielles pas si évidentes, et je reçois la bombe atomique suivante quand Arnaud ouvre de 1♣
♠ ARD 8ème
6
R2
♣ R5
 Vu que j'apprends assez rapidos qu'Arnaud a 3 As je n'ai plus de perdante et vais donc conclure à 7♠, ce qui est une connerie puisque 7SA est meilleur.
Pas d'accident à ♠ et comme nos adversaires se contentent du petit chelem nous scorons un coup de 13 bienvenu!
Un coup inquiétant au final sur la dernière donne :

 En ouest Toffier ouvre de 1SA. Il faut dire que ses 14 points sont vraiment très beaux, et du coup la manche est appelée.
Eric et Edouard qui jouent le SA 14-16 vont du coup l'appeler aussi pour une égalité, ouf!
Au final nous remportons cette mi temps 20 à 8, pour une 4ème victoire en 4 match sur le score de 51-38 et nous scorons donc 13.3PV.
Nous ne rêvons pas, mais lorsque le classement s'affiche ça donne quand même ça ! :
 En plus, cerise sur le gâteau, ça nous arrivera pas souvent, mais Arnaud et moi sommes en tête du butler, juste devant Combescure Bernard que nous allons affronter!

Match 5 : KILANI

Nos jeunes adversaires vont bien jouer. Ils nous enfilent un 3SA tendu, Arnaud a une entame logique mais malheureuse et nous perdons 9.
Mais ils sont rattrapés par ce coup là et cette décision vraiment délicate coté Arnaud :
Vous ouvrez de 1♥ vulnérable vs non vulnérable  avec
♠ A
RD972
D7632
♣ 87
Votre adversaire de gauche intervient à 4♠ et votre partenaire contre.
A vous?

Arnaud a passé, la bonne décision sur cette donne, qui nous permet de scorer 100 quand de l'autre coté Kilani jouera 6♦ * -2
Une mi temps plate, nous gagnons de 7 sur le score de 17 à 10.
Pour l'instant ces 9 premières mi temps se sont vraiment bien passées, il en reste une à jouer, mais elle va être désastreuse.
 En ouverte car ça va être un auto-thermosoudage généralisé (2 gros patés en fait mais qui semblaient évitables assez facilement), mais je vais revenir sur les deux donnes intéressantes chez nous!


Sur l'ouverture de 1♥ en Nord , Arnaud intervient assez logiquement à 1♠. Pas une bonne idée ici, et 1 minute plus tard je joue 1SA contré sur l'entame du 2♠. Je vais être assez content de m'en tirer à -2, Arnaud jugeant assez bien qu'il vallait mieux arrêter les frais et n'a pas proposé 2♣. En salle ouverte ou Combescure Bernard ouvrent de 1SA 10-12 la situation n'est pas simple

1SA en Ouest ( 10/12) 2♦ en Nord ( texas) 2♠ en Est, passe passe
Ouest    Nord      Est     Sud
1SA         2♦         2♠      p
 p             ??
Nord doit il redire Contre?
Franchement c'est compliqué. On est intervenu avec une main de merde, mais on a la distribution pour dire contre. Perso je pense qu'il faut contrer car on l'aurait fait sur une séquence voisine comme
1♥   2♠  passe  passe.
Mais ce n'est que mon avis..
EDIT : J'en parlais cette fois avec Erik Mauberquez qui lui pense que Sud ne peut pas passer 2♠, car le contre de réveil n'a rien d'obligatoire ici. Il aurait donc dit 3SA, bien conscient que le mieux serait de jouer 2♠ au bâton mais n'ayant pas de moyen d'y arriver.

Eric va décider de passer en salle ouverte et il scorera un maigre 200, Edouard attendant toujours le contre de réveil qu'il pensait automatique.

Nous, alors qu'on regarde passer les trains dans cette mi temps sans jeu (on s'est respiré deux grands chelems dont un qui peut  éventuellement d'empailler), on a l'occasion de rapporter des points mais je ne la prends pas. Je vous laisse juge! :
J'ai la main d'Ouest. Trop faible pour être ouverte de 2♣, mais belle pour un simple 1♠ puis 3♠.
La manche est environ à 40%, mais elle gagne, et vu que les jeunes vont l'appeler  en ouverte on reperd 10.
J'avais une autre possibilité, ouvrir de 1♠ et sur 1SA (forcing) dire 2SA ( forcing), puis sur le relais à 3♣ dire 3♠. Mais chez nous ça montre une main comme AD6532  RD 104 RD3
La mi temps est perdue sur un score indécent de 50 à 10, et nous ne récoltons qu'un petit 3.1PV qui nous fait perdre 5 places d'un coup! Bon j'ai dit que la salle ouverte n'a pas été bonne, mais Arnaud et moi n'allons pas être positif sur la moindre des 9 donnes jouées.  Donc pas bon d'un coté et pas bon  de l'autre ça ne pouvait guère faire mieux que 50 à 10 !
Mais bon que les choses soient claires, on est très content de ce premier week-end. L'année dernière j'avais fait un premier week end désastreux, je suis donc bien content de ces 5 matchs ou avec Arnaud on a plutôt bien joué, sans énorme connerie. Je m’interroge encore pour cette dernière manche empaillée.
En vert déjà joué, en rouge le programme du week end prochain

Sur le papier le premier week end semblait plus compliqué que le deuxième que l'on jouera les 21 22 octobre. Mais on a maintenant une certaine bouteille, on sait que tout le monde peut battre tout le monde, et on a vu quelques scores étonnants durant cette première partie. L'équipe de Renata Saporta  a ainsi scoré 3 matchs à plus de 18! dont une victoire impressionnante 81 à 31 contre Sebbane! 

Bon en tous les cas, 52 PV, on aurait signé!

Le week end prochain c'est coupe de France, qu'Arnaud et moi jouons associés à mimi et Thierry Astruc. Il y aura une équipe à absolument éviter, les tenants du titre qui restent donc sur 11 victoires de rang!

lundi 18 septembre 2017

Finale Nationale de l'Interclubs 1A

Première finale d'Interclubs pour Arnaud et moi, avec des ambitions mesurées, mais j'espérais bien finir vers la 8ème place. Un joueur marie son fils (comment peut on se marier un jour de finale d'interclubs? ), un autre est dans un pays improbable, et nous devons donc nous associer à Guillaume Frejacques et Christophe Grosset qui joueront donc pour la quasi première fois ensemble.
8 matchs de 12 donnes à jouer, et comme c'est un patton suisse j'espérais qu'on serait verni au tirage.
Mes pronostiques avaient été annoncés dans mon post précédent :

Allez je tente un pronostique pas très original, qui devrait donc totalement condamner ces équipes là! :
1- Dechelette
2 - Payen
3- Lormant

Quant à nous on verra bien, je serais pas étonné qu'on finisse plutôt bien.

En attendant voici notre premier match, face à Montpellier
1- La Bridgerie Montpellier

A noter que sur tous les matchs Arnaud et moi seront en Est Ouest.

Un match qui va se passer plutôt bien mais nous allons avoir un coup assez cher sur la main suivante.
Vous avez en main
♠ --
R9
ARV10972
♣ D853

Votre partenaire ouvre de 1♥, on dit 2♠ à votre droite, vous dites 3♦ et on dit 4♠ à votre gauche. La parole vous revient..
Que faites vous?
Si vous décidez de dire 4SA et que votre partenaire dit 5♣ que faites vous?
Arnaud a eu peur que 6♣ soit plus fragile que 6♦ à cause de la qualité de ses couleurs, et il a gamblé directement à 6♦..
Voici les 4 jeux! :


Incontestablement ce n'est pas une réussite, nous jouons le seul chelem qui ne peut pas gagner et perdons 10 imps quand l'autre salle joue 5♣.
.
Sur le reste on est plutôt pas mal, et du coup nous gagnerons le match mais de peu, 26-23, ce qui nous fait scorer 11.05PV

Match 2 : France Bridge ( Bo)

Pour le deuxième match nous jouons les Parisiens de France Bridge. ( Paris a 3 équipes en finale, deux de France Bridge et la notre)
Ce match va être un régal à jouer pour Arnaud et moi. Que des bonnes décisions, l'impression de passer nos adversaires au karcher
Avec par exemple cette main qui est marrante :
J'ouvre de1♠ en Ouest la main suivante malgré les 6 coeurs
♠ RD986
AR8652
5
♣ 3
Et la séquence va vite partir en vrille..
Moi            BO          Arnaud            Joanna Z
1♠               2♣             2♠                    3♦
3♥               5♦             5♥                    X

Du coup je peux aligner 11 levées facilement et gagner 5 imps sur la donne (5 = en salle fermée)
Mon adversaire (dont je dis souvent que selon moi c'est la meilleure française) va me filer une manche, ce qui est tout de même très rare, nous scorons presque toujours dans la colonne.
Dans l'autre salle malheureusement une donne va mal se passer, et elle est à l'image de ce qu'a subit Guillaume tout le week end :
A ma table Joanna joue 3SA, Arnaud a eu le temps d'annoncer ses . J'entame le 3 sec, Arnaud encaisse ses deux levées avant de ressortir à pique pour mon Valet. J'ai pour l'instant une carte de sortie à ♥, mais la déclarante joue ♣ pour le mort et ♣ pour ma Dame. OK je fais cette levée empoisonnée, mais doit livrer l'impasse ou me jeter dans AD de pique.
4♣+1+2+2♠= 9levées.

Guillaume lui reçoit dans l'entame d'un petit coeur pour son Valet. mais il n'a aucune idée de la position des. Je ne sais pas trop quelle ligne prendre, mais il a décidé d'affranchir les coeurs du mort, ce qui lui a obligé d'abandonner deux carreaux de sa main! Il a ensuite raté la dame de ♣ mais parce que du coup Ouest était 5512 et il aurait encore gagné avec un honneur sec à carreau, puisque ouest aurait ensuite du se jeter dans As Dame de pique. Pas cette fois, c'est Est qui peut défiler ses carreaux et ça se termine à moins 2!
Je compatis parce qu'en DN2 ça arrive parfois de chuter un coup que tout le monde gagne! Et c'est vraiment enervant..

Au final nous avons l'impression que ce match est une boucherie ( on sera à +2.96 au butler) mais ce ne sera qu'une victoire 30 à 16 qui nous rapporte 14.2PV. Cela dit on aurait vraiment signé avant le match!
Nous sommes alors 9ème, mais du coup pas de bol, nous devons jouer les premiers à l'indice, l'équipe Setton.

Match 3 : Le Rouge et le Noir - Lyon

Nos partenaires jouent en ouvertes face à Lorrenzini Quantin, ils ont bien du kiffer, mais évidemment c'est pas simple. Surtout que ces deux là vont vraiment prendre des bonnes décisions.
Une donne très délicate :
Vous êtes rouge, on ouvre de 2♠ à votre droite (des piques et une mineure), est ce que vous prenez le risque de dire 3♥ avec ça :
♠ A
R87542
RV6
♣ R84
Des fois ça va finir à -1100, mais je décide de les dire, parce que parfois on passe, on attend 4♠ à gauche, et on laisse jouer alors qu'on gagnait 6♥!).
3♥ contrat final, je fais juste 9 levées suite à la coupe carreau ( Pierre Francesquetti ne dort pas et plonge de l'as d'atout pour jouer As et petit carreau).
En salle ouverte malheureusement c'est le drame!
La séquence va donner ça..
Sud ( Guillaume)    Ouest ( Cédric)    Nord ( Christophe)      Est ( JCQ)
passe                          1♥                        2♦                             2♥
3♣                             passe                     3♦                              passe
3♠                             passe                      4♦                             passe
4♠                             passe                     passe                          Boom
passe                         passe                      5♣                           Re Boom

Ca termine à -500 et un coup de 8 imps au final.

Nous perdons le match 24 à 4, mais personnellement j'ai fait deux atrocités. Un lâcher de cerveau pour chuter un 2♠ avec en gros 8 de tête, et surtout un flanc de bébé pour mettre la déclarante à 3 de chute dans un contrat contré qu'elle avait complètement déchiré, et ou je n'ai pris que -2.

Résultat nous scorons 4.42PV au lieu de 7.5, et ça nous place au niveau des lorrains de SARGOS que nous allons jouer au tour 4. Encore un match pas simple contre une équipe habituée du podium de l'interclubs.

Tour 4 : Nancy Jarville ( Sargos)

Arnaud et moi jouons face à Chottin Riehm.
Le match va être équilibré mais se jouer sur deux donnes, une  négative, et une nettement meilleure.
Mais avant cela cette jolie défense, pas très compliquée et reproduite aux deux tables, mais curieusement souvent oubliée ailleurs! :


Sud joue 4♥, j'entame mon As♣ sec sur lequel Arnaud met la Dame ( préférencielle pique et pas DV10972!). Du coup je peux le trouver au Roi♠ pour prendre ma coupe. Egalité.

Pas du tout égalité en revanche ici :
Je relève vulnérable
♠ A763
DV854
5
♣ D64
Et la séquence prend un départ tranquille avant de me poser un problème
Chottin   Arnaud    Riehm     Moi
  passe         1♣        passe       2♦
  passe         2♠         passe       passe
   3♦             3♥       passe         ???

Mon enchère de 2♦ montrait 5et 4♠ dans une zone inférieure à 10.
On était parti pour s'arrêter à 2♠, mais quand Arnaud dit 3♥ je me suis dit qu'il avait une main sympa ( sinon il peut dire 3♠ ou même passer).
Bref je visualise pas mal de mains ou 4♠ va gagner de temps en temps et j'ai dit 4♠.
Le contrat est plutôt bon si les ♠ sont 3/2 mais ils sont 1/4 et surtout on va se prendre un pain pour perdre 500 et 9 imps! Arnaud a un problème stratégique. Il peut assurer 9 levées mais si le contre vient juste de 3 cartes il peut gagner. Vue notre séquence il est possible que le contre soit un contre un peu de dépit et il a donc tenté de gagner.

Deux mains plus tard on va se venger en étant la seule paire a appeler le chelem! :
Sud passe, je passe aussi, et Nord ouvre d'un 2♦ multi.
En salle ouverte Doussot Harrari vont jouer ... 3♦! Prudent!
Arnaud va dire Contre, et ensuite il faut avouer que c'est plus du "on verra bien ça devrait gagner" qu'autre chose!
Sud       Moi       Nord        Est
passe     passe       2♦         contre
 2♠*         3♣        passe     3♦
 passe      3♠        passe       6♦

En l'occurrence il y a 13 levées chanceuses, mais c'est vrai que des que je n'ai pas petit singleton carreau le chelem est jouable.

Une feuille correcte chez nous, légèrement négative chez nos partenaires, nous gagnons le match 20 à 16 contre une bonne équipe, on est content de scorer 11.4PV.
.
Un repas le soir dans un restaurant assez improbable, Guillaume regrette d'être dans ce genre de situation ou quoi qu'il fasse la décision sera toujours mauvaise, et on peut passer au dimanche ou le programme s'annonce corsé, puisqu'il faut se coltiner les tenants du titres et deuxième à l'indice, l'équipe lyonnaise de Dechelette. Vraiment quel parcours atroce..

Match 5 Lyon ( Déchelette)
Arnaud et moi sommes opposés à mister déchelette qui joue avec Baptiste Combescure alors que dans l'autre salle nos partenaires poursuivent leur tournée des vice champions du monde avec Rombaut Combescure.
Beaucoup de petits détails vont faire un gros score au final malheureusement. Dés la donne 1 Dechelette joue très bien le coup au contrat de 2NT, me remet en main au final pour un joli 150 :

 Alors en gros j'ai entamé coeur contre 2SA, le déclarant a affranchi ses carreaux, Arnaud m'a rejoué ♣ qui a filé vers la Dame. Mais à la fin je me suis fait remettre en main pour livrer le ♣. 150 bien joué, et ce sera grave car nos partenaires vont curieusement chuter 3♦.
En revanche nos partenaires vont appeler et gagner une manche presque jamais déclarée qui nous permet de revenir à égalité à deux donnes de la fin, mais c'est moi qui vais couter la défaite en empaillant une manche sur la dernière donne :

 Je suis à l'ouverture avec la main d'Ouest et j'ai décidé de passer. Si j'ouvre de 2♦ multi on sera à 4♠ assez rapidement, mais là ça a donné le départ suivant :
Moi   Nord      Arnaud     Sud
passe   passe       1♦          X
 1♥*     X            1♠         2♥
 ?

J'aurais pu proposer 4♠ en en disant 3, ( 10 11 DH) mais je n'en ai dit que 2, et nous avons donc scoré 170. Le Contre de Sud, la platitude de ma main, la non vulnérabilité, le besoin de trouver une main sur mesure en face, m'ont dissuadé d'y aller. Inutile de dire qu'en fermée Jérôme a ouvert de 2♠ et ils ont joué 4 en deux enchères.

Bref, une défaite 28 imps à 15 qui nous voit scorer un maigre 6PV.

Match 6 : Le colonial de Nice

La fatigue, la baisse de motivation, commencent à se faire sentir. Ce sera au final un 14/14, les donnes n'ayant vraiment pas trop d'intérêt.
Une donne est quand même intéressante et aurait surtout pu être rémunératrice :
J'ouvre 1SA tous vulnérables avec la belle main suivante
♠ V72
RD64
AR10
♣ A52
Mon adversaire de gauche intervient à 2♥ et Arnaud contre.
Que faites vous?
Pour moi tenir le contre semble évident.
Voici les 4 jeux

Alors le problème c'est que le contre d'Arnaud est ultra tendu, d'ailleurs beaucoup de joueurs en Est ont passé. Mais s'il a une main comme par exemple R10xx  x  Dxxx  DVxx ce sera une boucherie intégrale.
 La je tombe sur une main en face très décevante mais c'est quand même 2 de chute sur l'entame atout. Malheureusement Arnaud ne la trouve pas et entame tête de séquence à ♣ et j'ai vraiment la sensation en scorant 200 qu'il y a du manque à gagner.

Match 7 : Djeuns club des Yvelines, ou un nom comme ça!( LEVOY)

On est sympa avec Arnaud, on va faire notre seul match vraiment négatif contre les jeunes! Faut encourager les nouveaux venus! Match sanctionné logiquement d'un -1.08 au Butler. (on était à -0.4 sur le match précédent) Là j'ai quand même vu la difficulté de jouer à 4, arrivé à un moment il y a quand même un peu de lassitude.
Une donne qui je pensais avait couté cher, mais on va gagner 3 imps! :

J'ai donc la main d'Ouest et je ne vais pas réussir à m'arrêter quand j'apprendrai un vague soutien à coeur d'Arnaud. Je joue donc 6♥ sur une entame du 6♣ qui ne sent vraiment pas bon du tout puisque mon partenaire a indiqué une couleur à ♣. J'ai pris une ligne qui vaut ce qu'elle vaut, j'ai joué que Clément Thizy à l'entame avait essayé de me prendre pour un puceau en m'entamant sous le roi. Et j'ai donc passé la Dame. Ensuite pour gagner je peux plus m'en sortir, et j'ai donc fini à -200!
Comme dans l'autre salle les juniors étaient en mode sur vitaminés ils ont joué 7♥ -3 et nous avons donc gagné la donne!
 Sinon nous avons encore un match très plat, Clément et Quentin ne font pas de fautes, nous battent à 3SA quand il ne faut pas se tromper d'entame :
Allez vous faire aussi bien que Quentin Levoy?
1SA passe 3SA et vous êtes à l'entame avec
♠ D3
10732
V75
AR85

Alors...?


Si vous avez choisi ♣, n'importe laquelle, vous avez battu. Si vous avez choisi ♥, vous avez filé!
Franchement j'avais été assez diabolique de dire 3SA direct avec les deux majeures, mais il m'a quand même entamé A♣ dans la foulée! En plus cet enfoiré me dit en voyant le mort "Je vais en faire 7!!"
Y a plus de respect sérieusement..
 Nous perdons le match 19-13 et scorons donc un peu plus de 8PV, il ne reste plus qu'un match et nous savons depuis belle lurette que nous finirons dans le ventre mou.

8 - BC Oloron ( Werbrouck)

Franchement je ne vous dirai rien sur ce match puisqu'il n'avait aucun intérêt. Bon si y a un intérêt c'est que Agnes Fabre de la ffb a pris la table de la salle ouverte en photo! :


Un moment je me suis pris un coup de batton assez lunaire sur un 5♣ qui chutait par hasard pour un coup de 3 imps. J'ai surtout pris un autre coup de batton beaucoup plus justifié à 3♣ pour 3 de chute. Le reste était correct, et nous gagnons le match de peu.
Au final nous terminons 16ème, ce qui était grosso modo notre indice, mais avec quand même des regrets puisqu'on a eu un parcours digne d'une équipe qui se bat pour les premières places.

Nous sortons de la fédé dimanche, il pleut des cordes, et Guillaume me dit "J'ai hésité à prendre mon parapluie et je ne l'ai pas pris... encore une mauvaise décision!"
BCSH 2017 Guillaume, moi, Arnaud, Christophe